Goto main content
iamge nouvelles
2019-12-20

5 séries à visionner en rafale durant les Fêtes

Mediafilm aime et défend le cinéma de qualité, où qu'il se trouve! Et parfois, il y a du très bon cinéma... dans les séries! En voici quelques exemples. 

 

M’entends-tu? de Florence Longpré 

 

Disponible sur Club Illico et TOU.TV, M’entends-tu est sans conteste LA série québécoise de 2019. Florence Longpré nous plonge dans le quotidien de trois amies de longue date qui font chacune face à des difficultés socio-économiques.

 

La série exploite un ton comique pour évoquer le féminisme, la pauvreté, le viol, le racisme et l’alcoolisme. C’est tour à tour hilarant et émouvant, avec un message puissant et positif : les femmes doivent prendre la parole, s’affirmer et s’accepter comme elles sont.

 

À voir si vous avez aimé Like moi!, Antigone et La Femme de mon frère.

 

Unbelievable de Lisa Cholodenko 

 

Cette mini-série coup de poing, en huit épisodes, est basée sur une histoire vraie, et cela fait froid dans le dos. Une étudiante est violée, une nuit, dans son appartement. Elle contacte les policiers mais, confrontés à un manque de preuves, ces derniers font pression sur elle pour qu’elle se rétracte… jusqu’à la faire douter de ce qu’elle a vraiment vécu.

 

La suite, on ne vous en dit rien, mais sachez que les conséquences sur le quotidien de la victime sont désastreuses. 

 

Portée par les prestations très puissantes de Toni Collette et de la jeune Kaitlyn Dever, la série mérite d’être vue pour la façon (très sobre) dont elle traite des sujets difficiles : culture du viol, société inapte à aider et soutenir les femmes, humiliation des victimes. 

 

À voir si vous avez aimé Elle de Paul Verhoeven et la série 13 reasons why qui abordent eux-aussi la culture du viol. 

 

Servant de M Night Shyamalan 

 

Une autre série bien alléchante à découvrir sur AppleTV+, signée par le réalisateur du Sixième Sens, Signes et, plus récemment The Visit et Split.

 

Chez Shyamalan, la terreur se mêle souvent à une immense tristesse. Le scénario de cette série en 10 épisodes ne semble pas déroger à la règle et fait à lui seul froid dans le dos: un couple ayant perdu son bébé se console avec une poupée thérapeutique… 

 

À voir si vous aimez Le Sixième Sens et les poupées Chucky et Annabelle

 

Tchernobyl de Craig Mazin 

 

La période des Fêtes peut être une bonne occasion de se replonger dans les titres-phares de l’année. À commencer par Tchernobyl, une série unanimement saluée par la critique. Attention cependant, ces cinq épisodes anxiogènes et déprimants ne sont pas à mettre devant tous les yeux! 

 

On y revient sur la catastrophe nucléaire survenue en 1986 en Union soviétique, et sur les lourdes conséquences qu'elle a eues sur la population locale et mondiale. La série est notamment nommée aux Golden Globes, elle a de bonnes chances de l’emporter. À découvrir sur la chaîne Super Écran. 

 

À voir si vous aimez les films-catastrophe glauques, comme le traumatisant Threads, faux documentaire post-apocalyptique signé Mick Jackson.  

 

Mindhunter de David Fincher

 

Dans cette série américaine, disponible sur Netflix, deux agents du FBI ont mis au point une méthode sans précédent pour fouiller la psyché malade des tueurs en série.

 

Au cours des deux saisons de la série, on retrouve tous les ingrédients des films de David Fincher, de Seven à The Social Network en passant par Zodiac, à savoir un goût prononcé pour des personnages obsessifs, une tendance aux ambiances glacées et un perfectionnisme formel évident. Pour ne rien gâcher, la bande sonore très années 1970/80 est fabuleuse, mêlant (entre autres!) Talking Heads, David Bowie et Alice Cooper. 

 

À voir si vous aimez Seven, Zodiac et tous les films de tueurs en série en général. 

 

(Texte : Céline Gobert) 

  • Cinéma

    Mediafilm au FNC

    En salle à Montréal (du 6 au 17 octobre) et en ligne (du 6 au 31 octobre), le Festival du nouveau cinéma bat son plein.

    Publié le 19 octobre 2021

    Cinéma

    Mediafilm au FNC

    En salle à Montréal (du 6 au 17 octobre) et en ligne (du 6 au 31 octobre), le Festival du nouveau cinéma bat son plein.


    Publié le 19 octobre 2021
  • Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.

    Publié le 13 octobre 2021

    Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.


    Publié le 13 octobre 2021
  • Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.

    Publié le 13 octobre 2021

    Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.


    Publié le 13 octobre 2021
mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2021 MEDIAFILM Tous droits réservés.