Aller au contenu principal
3

Sept (Seven)

É.-U. 1995. Drame policier de David Fincher avec Morgan Freeman, Brad Pitt, Gwyneth Paltrow. Deux détectives pourchassent un tueur qui s'inspire des sept péchés capitaux pour choisir ses victimes et leur châtiment. Suspense aux idées dramatiques puissantes. Ambiance glauque et angoissante à souhait. Réalisation brillante. Interprétation pleine de conviction.

16 ans + (horreur)
3

Sept (Seven)

16 ans + (horreur) 16 ans + (horreur)

É.-U. 1995. Drame policier de David Fincher avec Morgan Freeman, Brad Pitt, Gwyneth Paltrow.

Deux détectives pourchassent un tueur qui s'inspire des sept péchés capitaux pour choisir ses victimes et leur châtiment. Suspense aux idées dramatiques puissantes. Ambiance glauque et angoissante à souhait. Réalisation brillante. Interprétation pleine de conviction. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
À une semaine de la retraite, le détective Somerset se voit assigner comme nouveau partenaire le jeune et impétueux Mills. Ensemble, ils enquêtent sur une série de meurtres bizarres commis par un psychopathe qui s'inspire des sept péchés capitaux pour choisir ses victimes et leur châtiment. Les enquêteurs finissent par identifier le coupable, mais ce dernier leur glisse entre les doigts. Il décide pourtant de se livrer de son plein gré le lendemain. Cependant, ce personnage diabolique réserve encore une surprise de taille aux policiers.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Entièrement raconté du point de vue des deux policiers (on ne voit aucun meurtre être commis), ce film sombre et pessimiste se déroule dans une grande ville non identifiée. Cela permet au scénariste de camper un milieu urbain anonyme qui représente comme un emblème l'ensemble des États-Unis. En effet, à travers ce récit policier à résonances symboliques, c'est le thème de la dégradation du tissu social américain qu'aborde l'auteur. Le film explore de façon troublante la confusion des valeurs morales que sous-entendent certaines tendances actuelles de la société de nos voisins du sud. Malgré quelques stratégies narratives discutables, le récit captive et surprend sans cesse par son ingéniosité et la puissance dramatique de ses idées. Pour sa part, Fincher a élaboré une réalisation brillamment stylisée où dominent les ambiances glauques et inquiétantes. L'ensemble se déroule à un rythme d'une lenteur savamment calculée pour faire naître une angoisse qui devient à la fin insoutenable. Les interprètes jouent avec beaucoup de conviction.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 16:12:52

Par : Laurie Willard, Sherbrooke

Un classique, film policier brilliant de David Fincher, climat très dark, finale mémorable. Interprétation intense de Brad Pitt

J'attribue à ce film la Cote 3


Revue de presse

Faut que ça saigne...

Un film très ordinairement paradoxal, à vrai dire. Qui [s'amuse] avec un suspense efficace et saignant tout en cherchant à justifier sa surenchère viscérale par un pseudo-discours alarmiste sur l'état de la société américaine.

(Texte paru en 1996)

Sept David Fincher

Evil is as Strong or Stronger Than Good

Riveting and frequently grotesque, emotionally wrenching and sometimes just plain sickening, (...) SEVEN boasts a dynamite lead performance by Freeman and a refreshing change of pace for Pitt, who downplays his sex appeal but attacks (...) his role with well-directed energy.

(Texte paru en 1995)

Sept David Fincher

Dérangeant

SEVEN est un film magistral, aux scènes souvent fortes et qui vous tient en haleine pendant deux heures. (...) Kevin Spacey (...) a une présence incroyable à l'écran. Quelques minutes lui suffisent pour augmenter la pression.

(Texte paru en 1996)

Sept David Fincher

Glauque à souhait

La patte d'un véritable cinéaste est sensible dès le générique qui nous met immédiatement dans l'ambiance. (...) Sur un thème rabâché, Fincher et son scénariste sont parvenus à innover et à nous surprendre avec une oeuvre originale, forte et dérangeante.

(Texte paru en 1996)

Sept David Fincher

Dark, Grim and Terrific

An intensely claustrophobic, gut-wrenching thriller (...), this weirdly off-kilter suspenser goes well beyond the usual police procedural or killer-on-a-rampage yarn due to a fine script, striking craftsmanship and a masterful performance by Morgan Freeman.

(Texte paru en 1995)

Sept David Fincher

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2021. Comédie fantaisiste de Alexandre Astier avec Alexandre Astier, Lionnel Astier, Franck Pitiot. Classement: Général.

Au cours de la seconde moitié du Ve siècle, le roi Arthur rentre d'exil pour tenter de reprendre le contrôle du Royaume de Logres, dirigé par le tyrannique Lancelot-du-Lac. Il est aidé dans sa quête par une poignée de résistants et d’anciens fidèles.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3