Goto main content
iamge nouvelles
2020-03-03

5 adaptations de classiques anglais à revoir

À l’occasion de la sortie d’Emma, adaptation du roman de Jane Austen, voici 5 autres suggestions de bons films tirés du meilleur de la littérature britannique…  

 

FRANKENSTEIN de James Whale 

 

Un médecin fabrique un monstre en utilisant les membres de divers cadavres, puis lui donne vie en concentrant les forces électriques de la foudre au cours d'un orage. 

 

En 1931, ce drame d’horreur, avec Boris Karloff dans le rôle du monstre, s'impose comme une des meilleures adaptations du roman épistolaire de Mary Shelley, notamment par sa manière de tirer profit d’effets spéciaux innovateurs pour l’époque. 

 

À l'heure de pondre ce texte gothique,  aussi horrifique que philosophique, Shelley était âgée de seulement 19 ans. Un drame biographique, avec Elle Fanning dans le rôle de l’écrivaine, est d'ailleurs sorti en salles en 2018 et revient sur la conception du roman, publié anonymement en 1818.

 

Pourquoi le voir? Pour les superbes décors d'inspiration expressionniste, d'une grande puissance d'évocation. 

 

JANE EYRE de Cary Joji Fukunaga 

 

Recueillie par un révérend et ses soeurs célibataires, une jeune gouvernante se remémore les étapes tragiques l'ayant conduite à leur porte. 

 

En 2011, Mia Wasikowska incarne l’héroïne victorienne créée par Charlotte Brontë en 1847. Succédant ainsi à Joan Fontaine, Charlotte Gainsbourg et Susannah York. 

 

En plus d’une chronologie intelligemment déconstruite, la version de Cary Joji Fukunaga déploie une réalisation élégante et un beau casting (Michael Fassbender et Judi Dench sont également en vedette). 

 

Notons que la soeur de Charlotte, Emily Brontë, a elle aussi publié un classique anglais adapté à plusieurs reprises au cinéma : Les Hauts de Hurlevent.  

 

Pourquoi le voir? Pour le style austère-chic.  

 

ROMEO + JULIETTE de Baz Luhrmann 

 

Dans une grande ville industrielle, deux jeunes issus de familles riches et rivales s'éprennent l'un de l'autre. 

 

En 1996, la «DiCaprio mania» commence. Logique que le jeune acteur, alors âgé de 22 ans, soit choisi pour interpréter l’un des héros les plus tragiquement romantiques de la littérature : le Roméo de Shakespeare. À ses côtés, Claire Danes campe une adorable Juliette.

 

Avec ses accents de vidéoclip, cette version propose une relecture moderne, branchée et pleine de style de la pièce, parue en 1597. Si Vérone est ici transposée dans un quartier violent et pauvre des États-Unis, le texte original est conservé. 

 

Signé Luhrmann, le film fait partie de sa flamboyante trilogie du rideau rouge avec Strictly Ballroom et Moulin rouge

 

Pourquoi le voir? Pour sa trame sonore très «années 90», sur laquelle se côtoient Garbage, Radiohead et The Cardigans! 

 

DRACULA de Francis Ford Coppola

 

Un vampire jette son dévolu sur une jeune Londonienne, qui ressemble à son épouse décédée il y a 400 ans. 

 

En 1992, Gary Oldman, Winona Ryder et Anthony Hopkins se donnent la réplique dans cette adaptation somptueuse et visuellement étonnante du roman épistolaire de Bram Stoker, publié en 1897. 

 

Inspiré par le style de F.W. Murnau et de Jean Cocteau, Francis Ford Coppola (Apocalypse Now, Le Parrain) fait de Dracula un héros romantique plutôt qu’un monstre sanguinaire, traitant à merveille la figure fascinante du vampire, qui allie le désir sexuel et la mort. 

 

Pourquoi le voir? Pour le lyrisme tragique et romantique. 

 

OLIVER TWIST de David Lean

 

Un orphelin tombe entre les mains de pickpockets, mais est ensuite recueilli par un vieil homme. 

 

En 1948, le Britannique David Lean signe une adaptation remarquable du roman de Charles Dickens, publié en 32 feuilletons mensuels entre 1837 et 1839.  Soulignons tout particulièrement l’interprétation remarquable d’Alec Guinness dans le rôle de Fagin

 

Parmi les quelques adaptations du roman, citons entre autres celle de Frank Lloyd, en 1922, ainsi que celle de Roman Polanski en 2005. Le réalisateur "dont il ne faut plus prononcer le nom" avait d’ailleurs également adapté deux autres monuments anglais :  le Macbeth de Shakespeare et le Tess de Thomas Hardy.  

 

Pourquoi le voir? Pour l’atmosphère de l'ensemble, brillamment travaillée. 

 

(Texte Céline Gobert) 

  • Cinéma

    Mediafilm au FNC

    En salle à Montréal (du 6 au 17 octobre) et en ligne (du 6 au 31 octobre), le Festival du nouveau cinéma bat son plein.

    Publié le 19 octobre 2021

    Cinéma

    Mediafilm au FNC

    En salle à Montréal (du 6 au 17 octobre) et en ligne (du 6 au 31 octobre), le Festival du nouveau cinéma bat son plein.


    Publié le 19 octobre 2021
  • Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.

    Publié le 13 octobre 2021

    Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.


    Publié le 13 octobre 2021
  • Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.

    Publié le 13 octobre 2021

    Cinéma

    5 choses bonnes à savoir sur Ridley Scott

    À 84 ans, il est le doyen des cinéastes encore en activité ayant à leur actif un (1) Chef-d'œuvre attribué par Mediafilm, en l'occurrence Blade Runner.


    Publié le 13 octobre 2021
mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2021 MEDIAFILM Tous droits réservés.