Goto main content
iamge nouvelles
2019-11-08

Les mafieux chez Scorsese

Omniprésente, la figure du gangster est la pierre angulaire du cinéma de Martin Scorsese. Mean Streets, GoodFellas, Casino : on ne compte plus les incursions scorsesiennes en territoire mafieux. The Irishman, dont la sortie est prévue pour le 15 novembre en salles et le 27 sur Netflix, n’échappe pas à la règle. 

 

Même quand il ne parle pas frontalement de mafia, Martin Scorsese (dit «Marty») tourne encore autour de la figure du gangster : Gangs of New York plonge dans les affrontements de rues entre Américains et immigrés irlandais dans le New-York des années 1850, The Wolf of Wall Street s’intéresse aux requins de la finance contemporains, The Departed à la lutte entre la police et la mafia irlandaise au coeur de Boston, le boxeur de Raging Bull gravite dans le monde interlope… 

 

Il faut dire que le cinéaste est fasciné par les pôles opposés chez ses personnages : bien et mal, désir de pouvoir et besoin de rédemption, ascension et chute. Il n’a en outre jamais hésité à battre en brèche le romanesque associé aux gangsters (celui que l’on retrouve aussi dans le Scarface de De Palma ou le Parrain de Coppola) en exposant ses mafieux du côté sombre de l’argent, des femmes et du pouvoir. The Irishman, avec ses mafiosi aux cheveux blancs, semble d’ailleurs clore symboliquement cette obsession de carrière, en les présentant sur le déclin.  

 

Robert De Niro, Joe Pesci, Frank Vincent, Harvey Keitel…Passer devant la caméra de Scorsese a toujours un peu signifié être associé à vie aux rôles de gangsters. Avec De Niro, il tournera neuf films. Dans quatre d’entre eux, il est un pur gangster : Mean Streets, GoodFellas, Casino et, 22 ans plus tard, The Irishman dans lequel il incarne un ancien tueur à gages de la mafia de Philadelphie. 

 

«Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être un gangster», entend-t-on dans l’ouverture de GoodFellas. 

 

Peut-être bien le grand fantasme inavoué de Marty… 

 

(Texte de Céline Gobert) 

 

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    FNC 2022 : Walter Hill honoré

    Cette année, le Festival du nouveau cinéma souligne la carrière de Walter Hill en lui remettant une Louve d’honneur. Portrait d’un vétéran qui a fait du cinéma «viril» sa carte de visite.

    Publié le 06 octobre 2022

    Cinéma

    FNC 2022 : Walter Hill honoré

    Cette année, le Festival du nouveau cinéma souligne la carrière de Walter Hill en lui remettant une Louve d’honneur. Portrait d’un vétéran qui a fait du cinéma «viril» sa carte de visite.


    Publié le 06 octobre 2022
  • Cinéma

    FNC 2022 : Mediafilm a vu…

    C’est aujourd’hui que débute la 51e édition du Festival du nouveau cinéma de Montréal, événement qui se déroulera jusqu’au 16 octobre prochain.

    Publié le 05 octobre 2022

    Cinéma

    FNC 2022 : Mediafilm a vu…

    C’est aujourd’hui que débute la 51e édition du Festival du nouveau cinéma de Montréal, événement qui se déroulera jusqu’au 16 octobre prochain.


    Publié le 05 octobre 2022
  • Cinéma

    Le meilleur du film choral

    Avec sa pléiade de vedettes dans des rôles principaux, Amsterdam, en salle cette semaine, nous a donné envie de choisir 10 films choraux qui font honneur au genre.

    Publié le 05 octobre 2022

    Cinéma

    Le meilleur du film choral

    Avec sa pléiade de vedettes dans des rôles principaux, Amsterdam, en salle cette semaine, nous a donné envie de choisir 10 films choraux qui font honneur au genre.


    Publié le 05 octobre 2022
mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2022 MEDIAFILM Tous droits réservés.