Go to main content
iamge nouvelles
2024-04-10 Frédéric Bouchard

7 héroïnes en temps de guerre

Dans Civil War, à l’affiche le 12 avril, Kirsten Dunst se glisse dans la peau d’une photojournaliste déterminée à documenter un conflit entre deux factions armées déchirant l’Amérique. En période d’affrontement armé, comment le septième art représente-t-il les femmes ?

D’amoureuses patientes à aides-soignantes, les femmes sont souvent représentées comme des héroïnes de l’ombre, résistantes, espionnes et investigatrices, qui jonglent entre effort de guerre et tumultes intérieurs. Voici sept exemples de femmes en temps de guerre au cinéma.

Vivien Leigh dans Gone With the Wind

Héroïne romantique emblématique de l’ ge d’or hollywoodien, Scarlett O’Hara est le cœur battant de cette fresque sentimentale campée dans le Deep South américain, durant la guerre de Sécession. Sous les traits de l’anglaise Vivien Leigh, propulsée au rang de star dès la sortie du film, la jeune héroïne tente de chasser l’ennui dans la plantation de sa richissime famille en Géorgie.

Carice van Houten dans Black Book

Décrite comme une «Jean Harlow héroïque» par notre rédacteur en chef Martin Bilodeau, Rachel Stein devient espionne pour la résistance hollandaise pendant la Deuxième Guerre mondiale. Devant la caméra de Paul Verhoeven, qui revenait en terre natale plus de 20 ans après The Fourth Man, la comédienne néerlandaise insuffle vulnérabilité et aplomb à son personnage de juive au lourd passé.

Katrin Cartlidge dans No Man’s Land

«La neutralité n'existe pas face au meurtre», énonce Jane Livingstone, journaliste britannique pour Global News Channel. Avide de rédiger un article sur la situation tendue en Bosnie-Herzégovine durant la guerre de 1993, cette reporter acharnée réussit à exercer une pression médiatique sur l’ONU qui finira par tenter de sauver trois soldats prisonniers entre leurs deux tranchées ennemies.

Diane Kruger dans Troy, Joyeux Noël et Inglourious Basterds

L’actrice allemande a participé à trois films de guerre, jamais la même. Dans Joyeux Noël de Christian Carion, elle joue une cantatrice qui, à la recherche de son époux au front, participe à une trêve entre soldats allemands, écossais et français, le soir du 24 décembre 1914. Sous la direction de Quentin Tarantino dans Inglourious Basterds, elle se métamorphose en actrice de cinéma devenue redoutable résistante. Puis, dans Troy, elle remonte à l’Antiquité pour défendre Hélène de Sparte, femme au coeur du conflit légendaire entre grecs et troyens décrit dans l’Iliade d’Homère revisitée par Wolfgang Petersen.

Rachel Mwanza dans Rebelle

Lauréate du prix d’interprétation à Berlin en 2012, la jeune actrice non professionnelle d’origine congolaise se métamorphose en Komona, enfant-soldat de 12 ans, dans un pays de l’Afrique subsaharienne en pleine guerre civile. Entraînée sur une île déserte où elle est contrainte de combattre avec les rebelles, elle se lie secrètement à un jeune garçon albinos qui s’est épris d’elle.

Jessica Chastain dans Zero Dark Thirty

Forte de son Oscar pour la meilleure réalisation remporté pour The Hurt Locker, Kathryn Bigelow filme la quête déterminée de Maya, une agente de la CIA mandatée pour retrouver Oussama Bin Laden, chef d’Al Qaïda, deux ans après les attentats du 11 septembre 2001. Chastain campe un personnage librement inspiré d’Alfreda Frances Bikowsky, l’une des femmes chargée de la traque du chef terroriste.

Ariane Labed dans Voir du pays

Aurore (Labed) et Marine (Soko) débarquent dans un hôtel de Chypre afin de décanter le stress de leur service en Afghanistan. Rares femmes au sein d’un contingent masculin, les deux soldates sont entraînées dans un conflit intrinsèque à l’univers militaire, celui de la guerre des sexes. Par le non-dit, Labed traduit les douloureuses traces d’une innommable blessure survenue au combat.

  • Cinéma

    77e Festival de Cannes : le palmarès est dévoilé

    Le 77e Festival de Cannes se clôt avec le dévoilement d’un palmarès qui couronne le long métrage Anora du cinéaste Sean Baker.

    Publié le 25 mai 2024

    Cinéma

    77e Festival de Cannes : le palmarès est dévoilé

    Le 77e Festival de Cannes se clôt avec le dévoilement d’un palmarès qui couronne le long métrage Anora du cinéaste Sean Baker.


    Publié le 25 mai 2024
  • Portraits

    Richard Linklater : retour dans le temps

    Avec Hit Man, son 22e long métrage de fiction, le touche-à-tout texan Richard Linklater signe une comédie sentimentale à l’accent… d’un film de gangsters. Survol (pour l’occasion) d’une carrière faste.

    Publié le 22 mai 2024

    Portraits

    Richard Linklater : retour dans le temps

    Avec Hit Man, son 22e long métrage de fiction, le touche-à-tout texan Richard Linklater signe une comédie sentimentale à l’accent… d’un film de gangsters. Survol (pour l’occasion) d’une carrière faste.


    Publié le 22 mai 2024
  • Festivals

    7 choses entendues à la conférence de presse du film … The Apprentice

    Après Border et Holy Spider, récompensés à Cannes, Ali Abbasi effectue un retour controversé sur la Croisette avec The Apprentice, retraçant l'ascension de Donald Trump dans l’immobilier new yorkais des années 1970 et 1980.

    Publié le 21 mai 2024

    Festivals

    7 choses entendues à la conférence de presse du film … The Apprentice

    Après Border et Holy Spider, récompensés à Cannes, Ali Abbasi effectue un retour controversé sur la Croisette avec The Apprentice, retraçant l'ascension de Donald Trump dans l’immobilier new yorkais des années 1970 et 1980.


    Publié le 21 mai 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.