Goto main content
iamge nouvelles
2019-12-31

5 x Bonne année !

Pour célébrer cette nouvelle année qui commence, voici une petite sélection de 31 décembre cinématographiques.

 

Quand Harry rencontre Sally de Rob Reiner 

 

Une amitié de longue date entre un homme et une femme est remise en question quand ils vivent ensemble une aventure amoureuse d'un soir. Comédie sentimentale culte avec Billy Crystal et Meg Ryan, le film fait preuve d’une ironie douce-amère et de beaucoup de nuances. 

 

À la fin du film, Harry et Sally se retrouvent lors d’un 31 décembre calamiteux… avant de se tomber dans les bras au passage de 1988 à 1989. 

 

Strange Days de Kathryn Bigelow 

 

Dans un tout autre style, ce film de science-fiction capte l’anxiété d’une fin de siècle, et du passage à l'an 2000. On y suit un trafiquant d'enregistrements virtuels illégaux, mêlé à une affaire de meurtre qui risque d'entraîner une escalade de violence raciale sans précédent. 

 

Avec Ralph Fiennes, Angela Bassett et Juliette Lewis au casting, ce thriller de l'oscarisée réalisatrice de Démineur (Hurt Locker) déploie une vision du futur pour le moins pessimiste et chaotique.  

 

Garde à vue de Claude Miller

 

La veille du Nouvel an, un inspecteur de police interroge un notaire soupçonné du viol et de l'assassinat de deux fillettes. Ce drame policier de Claude Miller date de 1981 et plonge Lino Ventura, Michel Serrault et Guy Marchand au coeur d’une mise en scène habile et d’une série d'échanges sarcastiques. 

 

Notons qu’il s’agit de l’avant-dernier film dans lequel joue Romy Schneider, avant La Passante du Sans-Souci, un an plus tard. 

 

La Garçonnière de Billy Wilder

 

Un employé de bureau prête son appartement à ses patrons pour leurs aventures galantes. En rentrant chez lui, un soir de Noël, il découvre que la jeune femme qu'il aime a tenté de se suicider dans l’appartement où elle a été entraînée par l’un des directeurs.

 

Cette comédie dramatique de 1960 présente la période des Fêtes de façon douce-amère et mélancolique. À revoir pour la mise en scène experte de Billy Wilder et les éléments satiriques mordants.  

 

Le Parrain 2 de Francis Ford Coppola

 

En 1974, Francis Ford Coppola dirige Al Pacino, Robert De Niro et Diane Keaton dans Le Parrain 2, fresque grandiose qui raconte l'ascension d'un Sicilien dans le monde américain du crime et la consolidation de son empire illégal par son fils. 

 

Dans une séquence-culte, le personnage d’Al Pacino se dirige vers son frère et lui dit, au sujet de sa trahison : «I know it was you Fredo. You broke my heart!». Une scène qui se déroule… en plein réveillon du 31 décembre! 

 

(Texte: Céline Gobert)

  • Cinéma

    Rétrospective Léa Pool

    La Cinémathèque québécoise présente, du 17 au 31 mai, une rétrospective consacrée à la cinéaste Léa Pool. Portrait d’une artiste authentique, incontournable et de renommée internationale.

    Publié le 16 mai 2022

    Cinéma

    Rétrospective Léa Pool

    La Cinémathèque québécoise présente, du 17 au 31 mai, une rétrospective consacrée à la cinéaste Léa Pool. Portrait d’une artiste authentique, incontournable et de renommée internationale.


    Publié le 16 mai 2022
  • Cinéma

    Enfants terrifiants en 10 films

    Ces jours-ci, les cinéphiles avides de sensations fortes auront droit à ni une, ni deux, mais bien trois propositions cinématographiques, mettant en scène des enfants et adolescents aux comportements étranges et inquiétants.

    Publié le 13 mai 2022

    Cinéma

    Enfants terrifiants en 10 films

    Ces jours-ci, les cinéphiles avides de sensations fortes auront droit à ni une, ni deux, mais bien trois propositions cinématographiques, mettant en scène des enfants et adolescents aux comportements étranges et inquiétants.


    Publié le 13 mai 2022
  • Cinéma

    10 courts qui sont devenus longs

    Gagarine sort en salle ce vendredi et Pleasure, le vendredi suivant. Qu’ont en commun ces films? Ils sont tous deux inspirés d’un court-métrage de leur auteur. 

    Publié le 12 mai 2022

    Cinéma

    10 courts qui sont devenus longs

    Gagarine sort en salle ce vendredi et Pleasure, le vendredi suivant. Qu’ont en commun ces films? Ils sont tous deux inspirés d’un court-métrage de leur auteur. 


    Publié le 12 mai 2022
mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2022 MEDIAFILM Tous droits réservés.