Go to main content
iamge nouvelles
2023-05-24

Une année record pour CinÉcole

CinÉcole, l’activité de sensibilisation des élèves de secondaire au cinéma québécois et francophone, pilotée par Mediafilm depuis 2009, a battu cette année un record de participation avec plus de 22 000 élèves rejoints dans 17 villes réparties dans 10 régions du Québec.

118 projections sur grand écran et 128 ateliers en classe ont eu lieu grâce à la mobilisation de 74 écoles. 

«Nous sommes heureux de pouvoir compter sur l’estime et la confiance des enseignants envers ce programme unique au Québec, qui fait découvrir aux jeunes un cinéma de diversité et d’audace», explique Martin Bilodeau, directeur général de Mediafilm. 

Une offre diversifiée répondant aux intérêts des élèves

Au cours de cette année scolaire, 18 longs métrages de fiction ou documentaire ont été offerts aux élèves, sélectionnés par Mediafilm pour leurs perspectives diverses et éclairantes sur le monde actuel. Antigone de Sophie Deraspe, L’Arracheuse de temps de Francis Leclerc, Beans de Tracey Deer, Chien blanc d’Anaïs Barbeau-Lavalette, Je vous salue salope de Guylaine Maroist et Léa Clermont-Dion, Le mythe de la femme noire d’Ayana O’Shun ou Respire d’Onur Karaman (sur la photo) font partie des films applaudis par les élèves tout au long de l’année. Tandis que c’est le film Seuls de Paul Tom qui clôturera la saison ce jeudi 26 mai à la Cinémathèque québécoise à Montréal devant les élèves de l’école secondaire Louise-Trichet, en présence du cinéaste. 

Anaïs Barbeau-Lavalette, Léa Clermont-Dion, Jean-Sébastien Courchesne, Joan Hart, Onur Karaman, Mohamed Marouazi, Denis Ménochet, Ayana O'Shun, Amedamine Ouerghi et Guy Thauvette sont au nombre des cinéastes et interprètes qui se sont succédés pour aller à la rencontre des élèves et échanger avec enthousiasme sur leur passion du cinéma. 

Deux ateliers en classe portant sur l’éducation à l’image et sur le développement du sens critique et animés par le critique de cinéma Olivier Lefébure et le comédien-dramaturge Philippe Robert complétaient l’offre de CinÉcole cette année. 

Un dialogue avec les enseignants

Soucieux de transporter la conversation sur le cinéma dans les écoles secondaires, Mediafilm a inauguré en novembre dernier le programme Mediafilm VIP. Complémentaire à CinÉcole, celui-ci a pour objectif de stimuler le goût des enseignants pour les films québécois en les invitant à aller les voir en salle, tout à fait gratuitement. 2 000 d’entre eux se sont prévalus de ce privilège depuis le lancement de Mediafilm VIP. Au nombre des films proposés, mentionnons Chien blanc, Tu te souviendras de moi, Le plongeur, Frontières, La cordonnière et Farador.

Remerciements

Mediafilm tient à remercier l’ensemble des enseignants qui ont organisé les sorties scolaires et accueilli un animateur dans leurs classes; les créateurs de cinéma qui ont rendu visite aux élèves en salles; les distributeurs qui ont mis leurs films à disposition et facilité l’organisation des projections; les propriétaires de cinémas qui ont ouvert leurs portes, souvent tôt le matin, aux cohortes d’élèves. 

Mediafilm remercie également de leur soutien ses principaux partenaires: la SODEC, Téléfilm Canada, le Conseil des arts de Montréal, Télé-Québec, la Fondation René Malo, Desjardins Caisse de la Culture ainsi que les précieux donateurs de la campagne annuelle de financement.


Photo : Oliver Léfebure
Le réalisateur de Respire, Onur Karaman, s'adresse à des élèves qui participent à CinÉcole. 

  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.