Go to main content
4

Tu te souviendras de moi

Qué. 2020. Drame de Éric Tessier avec Rémy Girard, Julie Le Breton, Karelle Tremblay. Un professeur d'histoire retraité, atteint de la maladie d'Alzheimer, est placé sous la garde de l'adolescente paumée de son gendre. Adaptation vibrante de la pièce de François Archambault. Rouages théâtraux apparents au premier tiers. Beau parallèle entre perte de la mémoire individuelle et collective. Réalisation souple et aérée. Distribution relevée. (sortie en salle: 4 novembre 2022)

Général
4

Tu te souviendras de moi (Tu te souviendras de moi)

Général Général

Qué. 2020. Drame de Éric Tessier avec Rémy Girard, Julie Le Breton, Karelle Tremblay.

Un professeur d'histoire retraité, atteint de la maladie d'Alzheimer, est placé sous la garde de l'adolescente paumée de son gendre. Adaptation vibrante de la pièce de François Archambault. Rouages théâtraux apparents au premier tiers. Beau parallèle entre perte de la mémoire individuelle et collective. Réalisation souple et aérée. Distribution relevée. (sortie en salle: 4 novembre 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Les Films Opale
Producteurs :
Récompenses
Professeur d'histoire retraité atteint de la maladie d'Alzheimer, Édouard Beauchemin est un fardeau pour son épouse Madeleine, qui aime un autre homme. Sans état d'âme, la septuagénaire le largue chez leur fille Isabelle, journaliste prise au dépourvu. Envoyée en reportage en Gaspésie, celle-ci confie temporairement la garde de son père à Patrick, son conjoint au chômage. Mais quand ce dernier s'absente, il recrute sa propre fille, Bérénice, pour veiller sur l'imprévisible Édouard. Par la force des choses, cet arrangement, qui ne devait durer que quelques heures, devient permanent. L'adolescente paumée et peu cultivée évoque chez l'intellectuel en déclin l'image de Nathalie, son autre fille, morte depuis des années.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Éric Tessier (SUR LE SEUIL, JUNIOR MAJEUR) surprend agréablement avec cette adaptation vibrante de la pièce de François Archambault. À l'exception du premier tiers, où les rouages théâtraux se font plus apparents, sa réalisation s'avère dans l'ensemble souple et aérée, ménageant plusieurs discussions intimes d'une grande vérité émotionnelle. Dans ces échanges, Tessier et Archambault (qui a participé à l'écriture des dialogues) tracent un beau parallèle entre la perte de la mémoire individuelle et la menace de l'oubli de l'histoire collective. Placée sous le signe de la chanson à succès de Marc Gélinas, TU TE SOUVIENDRAS DE MOI propose en effet une nostalgique plongée dans le passé du peuple québécois, gorgé d'optimisme par la victoire du PQ en 1976, puis assommé par l'échec du référendum sur la souveraineté de 1980. En parallèle, la résurgence d'une blessure familiale quasi taboue alimente un conflit dramatique prenant, qui doit beaucoup au jeu sensible de Julie Le Breton. Dans un rôle étrangement similaire à celui qu'il tenait dans LES INVASIONS BARBARES, Rémy Girard sait à la fois s'imposer et s'effacer, permettant à Karelle Tremblay de s'illustrer en ado blasée, qui trouve ultimement un sens à sa vie.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3