Go to main content
iamge nouvelles
2023-03-08 Éric Fourlanty

Pleins feux sur Adam Driver

Adam Driver est la tête d’affiche de 65, film de science-fiction en salle ce vendredi. Voici 10 de ses films les mieux cotés chez Mediafilm.

Né en 1983 dans une famille baptiste de Californie, Adam Driver passe son adolescence entre le chant, dans le choeur de sa paroisse, et la bagarre, dans le club qu’il fonde après avoir vu Fight Club.

À 18 ans, suite aux attentats du 11 septembre, il s’engage dans les Marines, où il servira pendant plus de deux ans. Après des études à la prestigieuse Juilliard School, il cumule les petits rôles sur les scènes de Broadway avant d’être révélé au grand public, en 2012, dans Frances Ha, le premier des quatre films qu’il fera avec Noah Baumbach.

En 10 ans de carrière cinématographique, Adam Driver a déjà tourné avec Martin Scorsese, Spike Lee, Steven Spielberg, Steven Soderbergh, Léos Carax, Terry Gilliam, les frères Coen, Jim Jarmucsh et Ridley Scott! Sans parler de trois Star Wars, et, à venir, Megalopolis, la prochaine utopie filmée de Coppola.

Ce comédien qui ne ressemble à aucun autre a un parcours aussi atypique que son physique, imposant et doté d’un charisme qui lui permet de jouer à peu près n’importe quel rôle – un père de famille divorcé, un humoriste provocateur, un chauffeur d’autobus poète, un Jésuite au Japon ou le fils de la princesse Leia.

Voici donc dix des films d’Adam Driver les mieux cotés chez Mediafilm.

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.