Goto main content
iamge nouvelles
2020-05-03 Céline Gobert

5 comédies d’horreur sympathiques

Cette fin de semaine, TVA et Showcase diffusaient l'oscarisé Get Out. Et nous, on adore les comédies qui mélangent rire et terreur!

1- Get Out de Jordan Peele (2017) 

En visite chez les parents soi-disant libéraux de sa petite amie blanche, un photographe afro-américain s'inquiète de la présence de domestiques noirs aux comportements insolites. 

Fable percutante et grinçante sur les tensions raciales aux États-Unis, dont le réalisateur assume la filiation avec La Nuit des morts vivants de Romero, Get Out mêle de purs moments d’horreur aux rires. 

De ce cocktail de comique acéré et de terreur généreuse, Peele tire l’un des longs-métrages politiques les plus décapants et explosifs des années 2010. 

Où voir ça? 

2- Shaun of the dead de Edgar Wright (2004) 

Tandis qu'il tente de reconquérir sa petite amie, un jeune vendeur londonien doit lutter contre une invasion soudaine de morts-vivants. 

S’amusant des clichés associés aux films de zombies, le long-métrage souvent délirant nous injecte une dose d’humour noir jouissive. 

Au carrefour de la parodie, du burlesque et du potache, le réalisateur Edgar Wright (qui a lui aussi revendiqué son amour pour Romero) y cache la critique d’une certaine jeunesse britannique passive et immature. 

Où voir ça?

3- La Mort vous va si bien de Robert Zemeckis (1992) 

Devenues rivales pour l'amour d'un chirurgien esthétique, deux anciennes amies s'affrontent après avoir absorbé une potion leur assurant beauté et vie éternelle. 

Cette comédie impitoyable, en forme de satire grinçante sur l'obsession de la beauté, joue elle aussi la carte de l’humour noir, en plus de se moquer au passage du petit monde d’Hollywood. 

En employant pour la première fois certaines techniques (écrans bleus, textures de peau générées par ordinateur, prothèses, etc.), le film propose en outre des effets spéciaux très réussis pour l’époque. 

Où voir ça?

4- Le Bal des vampires de Roman Polanski (1967) 

Un vieux savant et son assistant se rendent en Europe centrale, avec l'intention de combattre les vampires qui infestent la région.

Le premier film en couleurs de Polanski est une parodie inventive et savoureuse des histoires de vampires, qui jongle sans cesse entre l'humour et la peur, introduisant des éléments loufoques dans un univers sombre fantastique. 

Polanski s’inspire ici de grands maîtres de l’épouvante, à l’instar de Murnau ou Dreyer. Le résultat est savoureux, inventif, et très soigné visuellement. 

Où voir ça? 

5- Mars Attacks! de Tim Burton (1996) 

Des Martiens malicieux envahissent la Terre où ils s'amusent à décimer les humains et à détruire les villes. 

Terminons ce top-5 avec la satire et le surréalisme réjouissants de ce long-métrage apocalyptique délirant et féroce.

En plus d’être inspiré et étonnamment plein de cruauté, le film est sûrement l’un des plus drôles de son auteur, dont la marque de fabrique consiste à amalgamer macabre et enfance.

Où voir ça? 

  • Cinéma

    Bonnard, Martin et Cécile…

    Dans Bonnard, Pierre et Marthe, à l’affiche le 31 mai, Martin Provost brosse le portrait du peintre français impressionniste par le filtre de sa muse, interprétée par Cécile de France.

    Publié le 30 mai 2024

    Cinéma

    Bonnard, Martin et Cécile…

    Dans Bonnard, Pierre et Marthe, à l’affiche le 31 mai, Martin Provost brosse le portrait du peintre français impressionniste par le filtre de sa muse, interprétée par Cécile de France.


    Publié le 30 mai 2024
  • Cinéma

    La virtuose intrépide : Glenda Jackson en 7 rôles

    The Great Escaper, à l’affiche le 31 mai au Québec, marque le chant du cygne de la grande Glenda Jackson. Retour sur la carrière d’une actrice multiple.

    Publié le 29 mai 2024

    Cinéma

    La virtuose intrépide : Glenda Jackson en 7 rôles

    The Great Escaper, à l’affiche le 31 mai au Québec, marque le chant du cygne de la grande Glenda Jackson. Retour sur la carrière d’une actrice multiple.


    Publié le 29 mai 2024
  • Cinéma

    De lames et de sang : 7 meurtriers de slashers iconiques

    In a Violent Nature, à l’affiche le 31 mai, raconte la traque d’une bande d’adolescents dans la nature sauvage ontarienne en empruntant la perspective du tueur muet.

    Publié le 27 mai 2024

    Cinéma

    De lames et de sang : 7 meurtriers de slashers iconiques

    In a Violent Nature, à l’affiche le 31 mai, raconte la traque d’une bande d’adolescents dans la nature sauvage ontarienne en empruntant la perspective du tueur muet.


    Publié le 27 mai 2024
mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.