Go to main content
iamge nouvelles
2023-02-08 Alexandre Duguay

10 femmes noires réalisatrices

À l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs, célébrons le cinéma à travers 10 films portés par le regard de femmes noires d’ici et d’ailleurs. 

Commençons par deux cinéastes québécoises, dont les tout premiers longs-métrages seront présentés en salle à partir de vendredi. D’abord, Miryam Charles avec Cette maison, un essai très personnel inspiré par une tragédie familiale. Ensuite, on retrouve la comédienne Ayana O’Shun, derrière la caméra, avec Le mythe de la femme noire, documentaire sur les stéréotypes tenaces associés à l'image de la femme afro-descendante.

De l’autre côté de l’Atlantique, la Française et documentariste Alice Diop, a signé l’an dernier un premier long-métrage de fiction, le remarquable Saint Omer, film qui lui a d’ailleurs valu le Lion d’argent à Venise.

Chez nos voisins du sud, de nouvelles voix ont investi le cinéma fantastique, afin d’aborder les conditions et les réalités des afro-américains. Ainsi, le racisme systémique et le déni historique sont au nombre des enjeux sociopolitiques évoqués dans Master de Mariama Diallo et Candyman de Nia DaCosta.

Inspirées par Julie Dash - considérée comme la première afro-américaine à avoir bénéficié d’une importante sortie en salle pour Daughters of the Dust - , les cinéastes afro-américaines sont, depuis, de plus en plus nombreuses aux États-Unis à s’imposer dans le monde du 7e art.

Parmi celles-ci, Melina Matsoukas, réalisatrice prolifique dans le milieu du vidéoclip, dont le premier long-métrage, Queen & Slim, a raflé des dizaines de prix. Se démarquent tout autant Chinonye Chukwu avec le saisissant Till, Ava DuVernay grâce à Selma et Kasi Lemmons, célébrée notamment pour Talk to Me, drame biographique sur la vie d’un animateur radio afro-américain des années 1960.

En souhaitant que d’autres réalisatrices des communautés noires continuent à être vues et entendues, voici 10 films mis en scène par des femmes noires.

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Bonnard, Martin et Cécile…

    Dans Bonnard, Pierre et Marthe, à l’affiche le 31 mai, Martin Provost brosse le portrait du peintre français impressionniste par le filtre de sa muse, interprétée par Cécile de France.

    Publié le 30 mai 2024

    Cinéma

    Bonnard, Martin et Cécile…

    Dans Bonnard, Pierre et Marthe, à l’affiche le 31 mai, Martin Provost brosse le portrait du peintre français impressionniste par le filtre de sa muse, interprétée par Cécile de France.


    Publié le 30 mai 2024
  • Cinéma

    La virtuose intrépide : Glenda Jackson en 7 rôles

    The Great Escaper, à l’affiche le 31 mai au Québec, marque le chant du cygne de la grande Glenda Jackson. Retour sur la carrière d’une actrice multiple.

    Publié le 29 mai 2024

    Cinéma

    La virtuose intrépide : Glenda Jackson en 7 rôles

    The Great Escaper, à l’affiche le 31 mai au Québec, marque le chant du cygne de la grande Glenda Jackson. Retour sur la carrière d’une actrice multiple.


    Publié le 29 mai 2024
  • Cinéma

    De lames et de sang : 7 meurtriers de slashers iconiques

    In a Violent Nature, à l’affiche le 31 mai, raconte la traque d’une bande d’adolescents dans la nature sauvage ontarienne en empruntant la perspective du tueur muet.

    Publié le 27 mai 2024

    Cinéma

    De lames et de sang : 7 meurtriers de slashers iconiques

    In a Violent Nature, à l’affiche le 31 mai, raconte la traque d’une bande d’adolescents dans la nature sauvage ontarienne en empruntant la perspective du tueur muet.


    Publié le 27 mai 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.