Go to main content
iamge nouvelles
2022-05-29 Éric Fourlanty

Cannes 2022 : La Palme d’or à Triangle of Sadness

Présidé par Vincent Lindon, le jury du 75e Festival de Cannes a remis la Palme d’or au film suédois Triangle of Sadness, cinglante farce anticapitaliste de Ruben Östlund, déjà palmé en 2017 pour The Square.

Stars at Noon de Claire Denis et Close de Lukas Dhont se sont partagés le Grand Prix du jury, ce qui, selon notre correspondant à Cannes, Louis-Paul Rioux, est une injustice pour le second de ces films, qui méritait amplement d’être seul récompensé…

Le vétéran de 84 ans Jerzy Skolimowski et le duo Charlotte Vandermeersch et Felix Van Groeningen se sont également partagés le Prix du jury, le premier pour EO et les seconds pour Le Otto Montagne.

Le Prix de la mise en scène est allé à Park Chan-wook pour Decision to Leave et celui du scénario, à Tarik Saleh pour Boy From Heaven.

L’acteur sud-coréen Song Kang-ho et l’actrice iranienne Zar Amir Ebrahimi ont remporté les prix d’interprétation, respectivement pour Les bonnes étoiles de Hirokazu Kore-eda et Holy Spider, d’Ali Abbasi.

Déjà palmés pour L’enfant et Rosetta, Jean-Pierre et Luc Dardenne sont à nouveau montés sur scène, cette fois-ci pour recevoir le Prix du 75e, qui leur a été remis pour Tori et Lokita.

La Caméra d’or, récompensant un premier film a été décerné à War Pony de Riley Keough et Gina Gammell et Plan 75 de Chie Hayakawa s’est mérité une mention spéciale.

Rondement menée par Virginie Efira, la cérémonie de clôture a vu défiler comme présentateurs, entre autres, Carole Bouquet, Guillaume Canet, Diane Kruger, Javier Bardem, Rossy de Palma, Nicolas Winding Refn et Alfonso Cuaron.

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.