Go to main content
4

Sans filtre (Triangle of Sadness)

É.-U. 2022. Comédie satirique de Ruben Östlund avec Harris Dickinson, Charlbi Dean, Woody Harrelson. Une influenceuse et son conjoint mannequin sont invités sur un yacht de luxe, dont le capitaine est un alcoolique marxiste. Farce anticapitaliste et féministe tantôt cinglante, tantôt lourde. Échanges souvent savoureux. Réalisation vive et assurée. Bons interprètes. (sortie en salle: 14 octobre 2022)

Général
4

Sans filtre (Triangle of Sadness)

Général Général

É.-U. 2022. Comédie satirique de Ruben Östlund avec Harris Dickinson, Charlbi Dean, Woody Harrelson.

Une influenceuse et son conjoint mannequin sont invités sur un yacht de luxe, dont le capitaine est un alcoolique marxiste. Farce anticapitaliste et féministe tantôt cinglante, tantôt lourde. Échanges souvent savoureux. Réalisation vive et assurée. Bons interprètes. (sortie en salle: 14 octobre 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Distributeur :
Entract Films
Récompenses
Yaya, top-modèle et influenceuse, et son conjoint Carl, mannequin moins en demande, se font offrir un séjour sur un yacht de luxe. Ils y côtoient un oligarque russe, un entrepreneur suédois qui a fait fortune en vendant un code informatique et un couple d’Anglais retraités faisant le commerce d'armes de guerre. Un après-midi, l'une des riches passagères exige que tout le personnel prenne une pause d'une demi-heure pour se baigner dans la mer. Or, c'est ce soir-là que le capitaine, un alcoolique marxiste, donne son traditionnel souper. Lors du service, de forts vents font dangereusement tanguer le bateau, tandis que les plats à base de fruits de mer sont présentés avariés aux convives, en raison du délai causé par la baignade collective. Après ce repas catastrophique, la croisière prend un tour encore plus dramatique.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Par moments, cette farce anticapitaliste de Ruben Östlund (THE SQUARE, Palme d’or en 2017) est tellement "hénaurme" qu'elle atteint le niveau de grotesque du ELVIS GRATTON XXX: LA VENGEANCE D'ELVIS WONG de Pierre Falardeau. Et ce, quand elle ne se transforme pas en un lourd et cacophonique ping-pong dialectique sur les travers respectifs du capitalisme et du communisme. Le film débute pourtant sous d'heureux auspices, avec de savoureux échanges passifs-agressifs entre le mannequin et l'influenceuse, dignes des meilleurs dialogues de FORCE MAJEURE, troisième long métrage d’Östlund. Mais la dernière partie, en mode fantasme de revanche à la Tarantino, avec une féroce inversion des rôles sociaux et de genre, stagne et bégaie, alors que la mise en scène, jusque-là vive et assurée, perd de sa vigueur. Woody Harrelson joue en roue libre le capitaine cynique. Le reste de la distribution verse heureusement moins dans l'outrance. Or, malgré toutes ces carences, TRIANGLE OF SADNESS a récolté les grands honneurs à Cannes en 2022, permettant à Östlund de joindre le club sélect des doubles palmés. (Texte rédigé en mai 2022, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3