Go to main content
iamge nouvelles
2022-11-18 Louis-Paul Rioux

Rencontre avec Emmanuel Mouret

En salle cette semaine, Chronique d’une liaison passagère d’Emmanuel Mouret décrit la relation clandestine entre un père de famille timide et une célibataire délurée. L’occasion de rencontrer ce cinéaste, de passage à Cinemania, et qui, en 11 films, est un peu devenu le Rohmer du 21e siècle.

Parlez-nous de votre collaboration au scénario – une première pour vous –  avec le comédien Pierre Giraud ?

En 2015, on m’a proposé d’animer un atelier d’écriture autour du dialogue avec une dizaine de participants. Certains d’entre eux étaient comédiens, dont Pierre Giraud. Il a écrit deux scènes dialoguées qui m’ont plu. Il songeait à un court-métrage, mais je l’ai plutôt encouragé à développer, à ajouter des scènes, car j’aimais beaucoup les personnages. Il m’a envoyé des textes, mais, à un moment, il n’arrivait plus à avancer. Je lui ai alors demandé la permission d’adapter son travail et de compléter le scénario. L’écriture s’est donc déroulée en collaboration, mais en deux temps différents.

Si dans Fais-moi plaisir ou L’art d’aimer, l’infidélité est souhaitée, voire provoquée, ici elle demeure secrète…

Ce qui était intéressant, c’était de ne pas être dans la comparaison, de ne pas tomber dans le jugement moral, de voir une histoire d’amants comme une histoire d’amour, même si c’est une histoire d’amour qui ne dit jamais son nom. Je dis souvent que mes personnages ne sont pas infidèles, ils ont des conflits de fidélité. Ils se retrouvent confrontés à deux désirs contradictoires : être des gens bien et, en même temps, essayer de vivre ce qu’ils ressentent.

Vous aviez déjà tourné avec Vincent Macaigne, mais Sandrine Kiberlain est nouvelle dans votre univers. Parlez-nous un peu de ces deux acteurs?

J’étais ravi que Sandrine Kiberlain accepte le rôle. J’ai eu beaucoup de chance. Elle et Vincent Macaigne ont beaucoup apporté aux personnages. Le plus intéressant, c’est qu’ils sont très différents : Sandrine est très vive, spirituelle, Vincent est plus lunaire, plus maladroit. Mais ils ont en commun d’être des comédiens à la fois très drôles et très touchants.

Vincent Macaigne joue un personnage semblable à ceux que vous incarnez dans vos films. Envisagez-vous d’en faire votre alter ego cinématographique?

Bien sûr, sans aucun doute. J’ai beaucoup de plaisir à travailler avec lui. C’est devenu un ami. Vivement que l’occasion se représente!

  • Cinéma

    Quel film de 2002 accédera à la cote (1)?

    À la fin de chaque année, le comité de rédaction de Mediafilm se penche sur les films cotés (2)  d’il y a 20 ans, afin de déterminer si l’un ou l’autre pourrait se voir attribuer la cote (1).

    Publié le 01 décembre 2022

    Cinéma

    Quel film de 2002 accédera à la cote (1)?

    À la fin de chaque année, le comité de rédaction de Mediafilm se penche sur les films cotés (2)  d’il y a 20 ans, afin de déterminer si l’un ou l’autre pourrait se voir attribuer la cote (1).


    Publié le 01 décembre 2022
  • Cinéma

    Lady Chatterley en 5 variations

    Alors qu’une nouvelle mouture de Lady Chatterley's Lover arrive sur Netflix le 2 décembre, Mediafilm a retracé 5 autres versions évaluées par le passé.

    Publié le 30 novembre 2022

    Cinéma

    Lady Chatterley en 5 variations

    Alors qu’une nouvelle mouture de Lady Chatterley's Lover arrive sur Netflix le 2 décembre, Mediafilm a retracé 5 autres versions évaluées par le passé.


    Publié le 30 novembre 2022
  • Cinéma

    Festival du Film Brésilien de Montréal

    Du 2 au 8 décembre, le Cinéma du Parc accueille le Festival du Film Brésilien de Montréal pour sa 16e édition.

    Publié le 29 novembre 2022

    Cinéma

    Festival du Film Brésilien de Montréal

    Du 2 au 8 décembre, le Cinéma du Parc accueille le Festival du Film Brésilien de Montréal pour sa 16e édition.


    Publié le 29 novembre 2022

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2022 MEDIAFILM Tous droits réservés.