Go to main content
iamge nouvelles
2022-12-30 Alexandre Duguay

Le cinéma québécois en 2022

Succès, rayonnement et excellence décrivent bien l’année cinématographique québécoise.

D’Arsenault et Fils à Zo reken, pas moins de 65 longs métrages de fiction et documentaires produits et coproduits au Québec, ont été évalués par Mediafilm.

Millionnaires au box-office, Confessions de Luc Picard et 23 décembre de Miryam Bouchard ont, de toute évidence, convaincu les spectateurs de se déplacer vers les salles. Les amateurs de cinéma québécois ont aussi répondu présents à l'adaptation cinématographique de la pièce de François Archambault, Tu te souviendras moi, réalisée par Éric Tessier.

Plusieurs oeuvres d’ici ont rayonné à l’international, telles que Babysitter de Monia Chokri à Sundance, Falcon Lake de Charlotte Le Bon à Cannes et Un été comme ça de Denis Côté à Berlin.

Quant à Viking de Stéphane Lafleur et Geographies of Solitude de Jacquelyn Mills, ils deviennent respectivement les 10e et 11e films québécois à être dotés de la cote (2) - Remarquable. Un exploit inédit qui passe à l'histoire de Mediafilm.

Enfin, certains longs métrages auront beaucoup fait réagir ou alimenté les discussions, et ce, avant même leur sortie. Viennent à l’esprit Noémie dit oui, Norbourg, Arlette, Je vous salue salope ou encore Chien blanc.

Selon l’échelle d’appréciation artistique de Mediafilm, les films québécois évalués en 2022 se répartissent ainsi :

  • 2 films cotés (2)
  • 7 films cotés (3), dont 6 sont des documentaires
  • 30 films cotés (4)
  • 19 films cotés (5)
  • 7 films cotés (6)

Retrouvez ci-dessous les fiches des longs métrages du Québec, cotés (2) et (3) par Mediafilm cette année.

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.