Go to main content
5

Horizon: Une saga américaine - Chapitre 1 (Horizon: An American Saga - Chapter 1)

É.-U. 2024. Western de Kevin Costner avec Kevin Costner, Sienna Miller, Sam Worthington. Au tournant des années 1860, dans l'Ouest américain, les tribulations de pionniers en territoire apache et d'une prostituée menacée par des criminels. Premier volet décousu d'une ambitieuse tétralogie. Récit choral feuilletonesque. Réalisation technique réussie. Panoramas naturels grandioses. Interprétation correcte. (sortie en salle: 28 juin 2024)

13 ans + (violence)
5

Horizon: Une saga américaine - Chapitre 1 (Horizon: An American Saga - Chapter 1)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2024. Western de Kevin Costner avec Kevin Costner, Sienna Miller, Sam Worthington.

Au tournant des années 1860, dans l'Ouest américain, les tribulations de pionniers en territoire apache et d'une prostituée menacée par des criminels. Premier volet décousu d'une ambitieuse tétralogie. Récit choral feuilletonesque. Réalisation technique réussie. Panoramas naturels grandioses. Interprétation correcte. (sortie en salle: 28 juin 2024)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Ouest américain, tournant des années 1860. Horizon, bourgade de pionniers d'une vallée de l'Arizona, est détruite par une attaque nocturne de guerriers apaches. Appelée sur les lieux, la cavalerie annonce aux survivants qu'ils n'avaient aucun droit de s'établir en territoire amérindien, et qu'ils ont été abusés par un promoteur véreux. Tandis que certains d'entre eux partent se venger des Apaches, une veuve et sa fille adolescente sont recueillies par un lieutenant de la cavalerie, qui les installe à demeure dans le fort. Plus au nord, au Wyoming, un mystérieux négociant se fait le protecteur d'une prostituée menacée par des criminels. Pendant ce temps, au sein d'une nouvelle caravane de pionniers en route vers Horizon, un couple anglais enrage le capitaine de l'armée en charge de l'expédition, à l'affût des raids des tribus autochtones.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Depuis 1988, soit deux ans avant DANCES WITH WOLVES, Kevin Costner rêvait d'évoquer la colonisation de l'Ouest américain, avant, pendant et après la Guerre de Sécession. 36 ans plus tard, HORIZON voit enfin le jour, sous forme d'une tétralogie projetée. Or, au vu de ce premier chapitre, la partie semble loin d'être gagnée. Techniquement, il s'agit d'une réussite. Amples et grandioses, les panoramas naturels sont magnifiés par la caméra et les éclairages de J. Michael Muro (le western OPEN RANGE, du même Costner). L'attaque du village, filmée presque intégralement depuis l'intérieur d'une maison assiégée, est un morceau de bravoure. Cependant, aucune autre séquence n'atteint ce degré de puissance dramatique. Le scénario choral apparaît feuilletonesque, vieillot, pas toujours clair (des précisions sont attendues dans les volets suivants) et le traitement, plutôt télévisuel. Le format de la minisérie aurait sans doute mieux convenu à cette épopée fondatrice qui, curieusement de la part de l'auteur de DANCES WITH WOLVES, donne peu d'espace aux voix des Premières Nations. S'attribuant une figure laconique et énigmatique, Costner n'est pas à son meilleur. Au sein de sa distribution, Jamie Campbell Bower se distingue en tête brûlée.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3