Go to main content
5

Black Adam

Samedi 17 Décembre à 21:00 | CRAVE

É.-U. 2022. Science-fiction de Jaume Collet-Serra avec Dwayne Johnson, Aldis Hodge, Noah Centineo. 5000 ans après avoir hérité des pouvoirs des anciens dieux, un esclave condamné injustement est libéré de sa sépulture et débarque dans le monde moderne, assoiffé de vengeance. Genèse décevante d’un anti-héros ambigu. Scénario s'enlisant dans les clichés. Réalisation minée par tous les travers du genre. Interprétation monolithique. (sortie en salle: 21 octobre 2022)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
5

Black Adam (Black Adam)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

É.-U. 2022. Science-fiction de Jaume Collet-Serra avec Dwayne Johnson, Aldis Hodge, Noah Centineo.

5000 ans après avoir hérité des pouvoirs des anciens dieux, un esclave condamné injustement est libéré de sa sépulture et débarque dans le monde moderne, assoiffé de vengeance. Genèse décevante d’un anti-héros ambigu. Scénario s'enlisant dans les clichés. Réalisation minée par tous les travers du genre. Interprétation monolithique. (sortie en salle: 21 octobre 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Adam Sztykiel
Rory Haines
Sohrab Noshirvani
D'après l'oeuvre de C.C. Beck
D'après l'oeuvre de Otto Binder
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Warner Bros.
En 2600 avant notre ère, dans l’antique pays de Kahndaq, l’esclave Teth Adam a reçu la grâce d'hériter des pouvoirs des dieux anciens. Mais à la mort tragique de son fils, il en abusa pour le venger et fut condamné à l'emprisonnement. 5000 ans plus tard, Adam, accidentellement libéré de sa sépulture, débarque dans un monde moderne où il fait régner sa conception violente de la justice. Son chemin croise celui des membres de la Société de justice d'Amérique, une bande de superhéros qui tentent de canaliser sa soif de vengeance.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec l'arrivée de Black Adam, DC Comics tente de redonner du tonus à une franchise moribonde. Anti-héros décalé, ambigu et ultraviolent, dont on ne sait jamais trop s'il est du côté du Bien ou du Mal, Teth Adam est un surhomme plus intéressant que la moyenne. D'autant plus qu'il est né esclave au Moyen-Orient, et se propose de défendre son pays des “envahisseurs” américains. Si le récit de ses origines promet d'enrichir une formule usée, cet espoir est malheureusement de courte durée. Le scénario de cette adaptation se limite vite à un recyclage par le menu de tous les poncifs du genre, tandis que la réalisation de Jaume Collet-Serra (JUNGLE CRUISE) se borne à mimer le style Zach Snyder (300) et tous ses travers, de la surenchère d'effets numériques à un dénouement qui n'en finit plus de finir. Dans le rôle-titre, Dwayne Johnson est plus monolithique que jamais, face à un Pierce Brosnan coincé en sosie de Doctor Strange. Une galerie de superhéros à rabais, sortie tout droit des rejets de Marvel Comics, renforce l'impression d'un produit de seconde main, malgré un budget d'écrans verts sans nul doute pharaonique.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3