Aller au contenu principal
4

Le Club Vinland

Qué. 2019. Drame de Benoît Pilon avec Sébastien Ricard, Arnaud Vachon, Rémy Girard. En 1949 à Charlevoix, un frère enseignant entraîne ses élèves dans sa recherche des vestiges d'une possible colonisation de la région par des vikings au tournant de l'an mille. Illustration originale du combat entre obscurantisme et progrès. Récit bien écrit mais un peu démonstratif. Réalisation soignée, parfois empesée. S. Ricard fébrile et charismatique. (sortie en salle: 6 août 2021) (Sortie numérique: 6 août 2021)

Général
4

Le Club Vinland (Le Club Vinland)

Général Général

Qué. 2019. Drame de Benoît Pilon avec Sébastien Ricard, Arnaud Vachon, Rémy Girard.

En 1949 à Charlevoix, un frère enseignant entraîne ses élèves dans sa recherche des vestiges d'une possible colonisation de la région par des vikings au tournant de l'an mille. Illustration originale du combat entre obscurantisme et progrès. Récit bien écrit mais un peu démonstratif. Réalisation soignée, parfois empesée. S. Ricard fébrile et charismatique. (sortie en salle: 6 août 2021)

Noël 1948. Enseignant dans un pensionnat pour garçons de Charlevoix, frère Jean présente avec ses élèves une pièce de théâtre défendant l'hypothèse selon laquelle le Canada n'aurait pas été découvert par Jacques Cartier en 1534, mais par des vikings au tournant de l'an mille. Venu de Québec pour assister au spectacle, frère Roséa met en garde son collègue contre les dangers de propager des idées contraires à la version officielle défendue par l'Église catholique. Progressiste dans l'âme, frère Jean continue à stimuler la curiosité de ses élèves pour cette théorie à travers le club Vinland, du nom du mythique territoire bordé de vignes décrit dans la saga de l'explorateur islandais Leif Erikson. Convaincu que le Vinland serait situé sur la côte charlevoisienne, l'enseignant fouille les lieux avec les jeunes, à la recherche de vestiges vikings. Son enthousiasme contagieux parvient à vaincre les résistances d'Émile, un nouvel élève difficile, en deuil de son père mort à la guerre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

L'opposition entre obscurantisme et progrès à l'aube de la Révolution tranquille trouve une illustration originale dans ce nouveau film du réalisateur d'IQALUIT. Bien écrit par Benoît Pilon, Marc Robitaille (UN ÉTÉ SANS POINT NI COUP SÛR) et le nouveau venu Normand Bergeron, le récit se fait toutefois démonstratif par moments et tire un peu en longueur. En revanche, la figure du frère enseignant, un passeur de connaissances naïf mais doué, inspirant et compréhensif, s'avère très juste, et Sébastien Ricard l'incarne avec la fébrilité et le charisme souhaités. Plus prévisible, le parcours du perturbé Émile n'en demeure pas moins touchant et gorgé d'espoir. Pour sa part, François Papineau joue de manière crédible le vilain cherchant continuellement à discréditer le héros. Campé à la même époque que CE QU'IL FAUT POUR VIVRE - un sommet dans l'oeuvre de Pilon -, LE CLUB VINLAND apparaît plus modeste dans sa reconstitution d'époque et plus empesé dans sa réalisation, néanmoins soignée visuellement.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Qué. 2021. Drame de Sébastien Pilote avec Sara Montpetit, Sébastien Ricard, Hélène Florent. Classement: Général.

Au début du XXe siècle, dans la région du Lac Saint-Jean, la fille d'un colon est courtisée à la fois par un coureur des bois, un voisin qui défriche sa propre parcelle et un gars du pays employé dans une manufacture du Massachusetts.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3