Goto main content
4

Capital in the Twenty-First Century

N.-Z. 2020. Documentaire de Justin Pemberton . Des experts internationaux reconnus dénoncent le système capitaliste occidental, fragilisé par la multiplication de profondes fractures sociales. Vibrant plaidoyer adapté de l'essai éponyme de Thomas Piketty. Vulgarisation convaincante. Peu d'éléments nouveaux. Emploi judicieux d'extraits de films. Intervenants passionnants.

En attente de classement
4

Capital in the Twenty-First Century (Capital in the Twenty-First Century)

En attente de classement En attente de classement

N.-Z. 2020. Documentaire de Justin Pemberton .

Des experts internationaux reconnus dénoncent le système capitaliste occidental, fragilisé par la multiplication de profondes fractures sociales. Vibrant plaidoyer adapté de l'essai éponyme de Thomas Piketty. Vulgarisation convaincante. Peu d'éléments nouveaux. Emploi judicieux d'extraits de films. Intervenants passionnants.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Distributeur :
Le progrès social a toujours été associé à l'accroissement de la richesse individuelle. Plusieurs experts, dont le Français Thomas Piketty et l'Américain Joseph Stiglitz, font la démonstration que ce mythe tenace n'a rien de scientifique. Ils se basent sur l'augmentation constante des inégalités dans les économies occidentales, tout en dénonçant un système capitaliste fragilisé, dans lequel les gouvernements ne jouent plus leur rôle de régulateur. Évasion fiscale, fiscalité peu adaptée, mise à mal des principes démocratiques, paupérisation constante de la classe moyenne sont évoquées à travers un voyage dans le temps, allant des débuts de l'ère industrielle jusqu'à la crise financière mondiale de 2008.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le Néo-Zélandais Justin Pimberton relève le pari d'adapter sans en perdre l'essence l'imposant essai éponyme publié en 2013 par l'économiste français Thomas Piketty. Dynamique et ludique, ce vibrant plaidoyer pour un monde plus juste est de fait une parfaite entrée en matière pour qui souhaite avoir un survol de nos modèles économiques. Et même si le sujet n'est pas neuf - rappelons SURVIVING PROGRESS de Mathieu Roy et Harold Crooks, CAPITALISM - A LOVE STORY de Michael Moore - le réalisateur parvient à maintenir son auditoire en alerte, en grande partie grâce à un message simple et direct, renforcé par son emploi judicieux de références à la culture populaire. Ainsi, plusieurs extraits de films connus (PRIDE AND PREJUDICE, LES MISÉRABLES, WALL STREET, etc.) soulignent les passages marquants du récit. Les intervenants, fins connaisseurs de cette matière complexe, participent à leur tour à rendre cette "petite histoire de la richesse" implacable et étonnamment divertissante.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3