Goto main content
3

L'Américain (The American)

É.-U. 2010. Thriller de Anton Corbijn avec George Clooney, Violante Placido, Thekla Reuten. Un tueur professionnel américain se terre dans un village des Abruzes où il attend son nouvel ordre de mission. Oeuvre à part, d'inspiration européenne. Récit méthodique, sans temps mort. Mise en scène à la fois stylisée et sobre. G. Clooney d'une belle intériorité. (sortie en salle: 1 septembre 2010)

13 ans +
3

L'Américain (The American)

13 ans + 13 ans +

É.-U. 2010. Thriller de Anton Corbijn avec George Clooney, Violante Placido, Thekla Reuten.

Un tueur professionnel américain se terre dans un village des Abruzes où il attend son nouvel ordre de mission. Oeuvre à part, d'inspiration européenne. Récit méthodique, sans temps mort. Mise en scène à la fois stylisée et sobre. G. Clooney d'une belle intériorité. (sortie en salle: 1 septembre 2010)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Rowan Joffe
D'après le roman de Martin Booth
Photographie :
Musique :
Montage :
Ayant échappé à deux assassins qui ont flairé sa piste jusqu'en Suède, Jack, un tueur professionnel, prend le chemin de l'Italie, où son mystérieux commanditaire l'envoie se planquer, dans un village perché des Abruzes. La consigne est claire: ne pas se faire d'amis et attendre les ordres. Peu de temps après son arrivée, l'Américain au coeur lourd, qui se fait passer pour un photographe touristique, engage la conversation avec un prêtre intrigué par lui, et se prend d'affection pour une prostituée du coin. Parallèlement, il reçoit la commande, par le truchement d'une jeune et mystérieuse consoeur, de fabriquer une arme semi-automatique devant servir à une mission dont la nature est tenue top-secret. Au fil des jours, Jack se prend à penser que l'arme qu'il confectionne pourrait bien être celle qui servira à le mettre hors-circuit.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce captivant western dans les Abruzes mâtiné de thriller psychologique séduit l'oeil et l'oreille, grâce d'une part à la mise en scène stylisée mais sans effets inutiles d'Anton Corbijn (CONTROL), d'autre part à la partition pianistique de Herbert Gronemeyer, qui donne à l'ensemble une atmosphère trouble et sourde. Une force tranquille et méthodique se dégage du film, calquée sur le caractère du personnage campé avec une belle intériorité par George Clooney. Les cadrages soignés, le montage fluide, le rythme lent comme la marche inéluctable du destin, font de THE AMERICAN une oeuvre à part, très européenne par son style et son esprit. L'absence de vedettes autour de Clooney renforce cette impression, et contribue à l'isolement psychologique de ce personnage de tueur solitaire qui, à l'heure de tirer sa révérence, s'ouvre à la possibilité d'aimer. Une petite incohérence dans le dénouement ne saurait atténuer la portée du film ou le plaisir qu'il procure.

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2018. Film d'essai de Jennifer Alleyn avec Pascale Bussières, Emmanuel Schwartz, Jennifer Alleyn. Classement: Général.

Une cinéaste en peine d'amour entreprend la production d'un film inspiré de ce thème. Prenant du retard et disposant d'un budget très modeste, elle se résout à faire de douloureux compromis, allant même jusqu'à changer de comédien en plein milieu du tournage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3