Goto main content
1

Il était une fois en Amérique (C'era una Volta in America)

It. 1984. Drame de moeurs de Sergio Leone avec Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern. L'ascension et la chute d'une bande de gangsters de New York. Évocation symbolique de la dégradation du rêve américain. Scénario riche et puissant. Montage complexe. Climat à la fois ironique et mélancolique. Images superbes. Interprétation fort convaincante.

13 ans +
1

Il était une fois en Amérique (C'era una Volta in America)

13 ans + 13 ans +

It. 1984. Drame de moeurs de Sergio Leone avec Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern.

L'ascension et la chute d'une bande de gangsters de New York. Évocation symbolique de la dégradation du rêve américain. Scénario riche et puissant. Montage complexe. Climat à la fois ironique et mélancolique. Images superbes. Interprétation fort convaincante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
David Aaronson surnommé Noodles grandit dans le quartier juif où il forme équipe avec son ami Max et trois autres compagnons pour exercer quelques petits rackets. Il fait de la prison pour le meurtre d'un jeune rival et en sort en 1933 pour trouver Max bien installé dans le commerce de l'alcool clandestin. Tout en participant à divers coups, Noodles poursuit de ses attentions un amour de jeunesse, Deborah. Il en vient à trahir ses amis puis se cache à Détroit. Son retour à New York, trente-cinq ans plus tard, lui réserve des surprises.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Depuis dix ans, Leone travaillait à ce projet qu'il a fini par mener à bien dans un film d'une ampleur impressionnante. Un montage complexe mêle les trois époques du récit dans une sorte de climat onirique accentué par un mouvement d'une lenteur délibérée, ponctué d'éclats de violence. Le petit monde des gangsters, symbolique d'un rêve américain dégradé, est évoqué sur un ton d'une mélancolie sensible dans des images d'une composition superbe. La musique lancinante de Morricone vient souligner l'ambiance et l'interprétation est fort convaincante.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:48:37

Par : Louis-François Archambault-Therrien, Montréal

Quittant le western, Leone signe une grande épopée se situant à l'époque de la prohibition. La réalisation est magnifique, le scénario est riche et l'interprétation magistrale, dont DeNiro qui signe l'une de ses meilleures performances.

J'attribue à ce film la Cote 3


21 avril 2019, 14:00:13

Par : Mathieu Desharnais, Trois-Rivières

Leone signe un dernier film d'une grande mélancolie, sa seule oeuvre non-western. Mais son style particulier se fait sentir même si c'est un film de gangsters et la reconstitution de trois époques est admirable, tout comme la musique d'Ennio Morricone. Il faut bien divisé le film en deux écoutes du à sa très très longue durée, mais le voyage vaut la peine en marquant longtemps l'esprit.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie dramatique de Rémi Bezançon avec Fabrice Luchini, Camille Cottin, Alice Isaaz. Classement: Général.

Tombé en disgrâce après avoir remis en doute l'identité de l'auteur d'un roman sublime devenu best-seller et publié à titre posthume, un journaliste littéraire ouvre sa propre enquête, avec l'aide de la fille du défunt.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3