Goto main content
2

Stalker

URSS 1979. Drame poétique de Andreï Tarkovski avec Alexandre Kaidanovski, Anatoli Solonitsine, Nikolaï Grinko. Un guide amène un écrivain et un savant dans une région dont l'accès est interdit. Fascinante allégorie sur la quête des connaissances. Récit sombre mais significatif. Ensemble assez exigeant. Forme très soignée. Interprétation appropriée.

Général
2

Stalker (Stalker)

Général Général

URSS 1979. Drame poétique de Andreï Tarkovski avec Alexandre Kaidanovski, Anatoli Solonitsine, Nikolaï Grinko.

Un guide amène un écrivain et un savant dans une région dont l'accès est interdit. Fascinante allégorie sur la quête des connaissances. Récit sombre mais significatif. Ensemble assez exigeant. Forme très soignée. Interprétation appropriée.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Musique :
Le "stalker" sert de guide à diverses personnes qui veulent s'aventurer dans une région dont l'accès est interdit depuis qu'il s'y est produit un phénomène mystérieux. Cette fois, c'est un écrivain et un savant qui ont recours à lui. Les trois hommes traversent des quartiers en ruines, empruntant des tunnels peu connus et parviennent au seuil d'une maison où doit se trouver une chambre mystérieuse. Là, dit-on, tous les désirs peuvent être exaucés. Les explorateurs n'arrivent pourtant pas à se décider à entrer dans ce lieu et c'est tout triste que le stalker rentre chez lui.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Réalisé de main de maître, ce film offre, à travers un contexte de science-fiction, une fascinante allégorie sur la quête des connaissances. On peut y voir, selon les dispositions, une recherche métaphysique tout comme il est possible d'y discerner des perspectives religieuses. Cela se présente dans une forme très soignée avec alternance du noir et blanc à la couleur selon les besoins du moment. La symbolique propre à l'auteur a son rôle à jouer dans le développement d'un récit sombre mais signifiant. L'ensemble se révèle assez exigeant en même temps que riche de sens. L'interprétation conserve aux personnages la part de mystère voulue.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Rus. 2019. Drame de Kantemir Balagov avec Viktoria Miroshnichenko, Vasilisa Perelygina, Timofey Glazkov. Classement: Général.

Leningrad, 1945. Remarquable par sa très grande taille, Iya soigne les combattants blessés dans un hôpital, tout en s'occupant avec amour d'un petit garçon. Ses retrouvailles avec son amie Masha, revenue du front, font remonter à la surface leurs traumatismes de guerre.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3