Goto main content
1

Les Moissons du ciel (Days of Heaven)

É.-U. 1978. Drame de moeurs de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Linda Manz. En 1916, pour échapper à la justice, un jeune ouvrier s'enfuit au Texas avec sa soeur et sa maîtresse, et tous trois trouvent un emploi sur une ferme. Oeuvre admirablement composée. Utilisation poétique de la voix-off. Mise en scène d'un grand lyrisme. Images inoubliables. Personnages bien campés.

Général
1

Les Moissons du ciel (Days of Heaven)

Général Général

É.-U. 1978. Drame de moeurs de Terrence Malick avec Richard Gere, Brooke Adams, Linda Manz.

En 1916, pour échapper à la justice, un jeune ouvrier s'enfuit au Texas avec sa soeur et sa maîtresse, et tous trois trouvent un emploi sur une ferme. Oeuvre admirablement composée. Utilisation poétique de la voix-off. Mise en scène d'un grand lyrisme. Images inoubliables. Personnages bien campés.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
En 1916, après avoir assommé son contremaître, un jeune ouvrier d'usine de Chicago, Bill, s'enfuit vers le Sud avec sa maîtresse Abby et sa jeune soeur Linda. Tous trois trouvent à s'employer parmi les nombreux travailleurs agricoles engagés temporairement sur une grande ferme du Texas. Le propriétaire, frappé par la beauté d'Abby, l'invite à rester sur son domaine et finit par lui proposer le mariage. Bill, qui se fait passer pour son frère, l'engage à accepter, sachant que le fermier malade n'en a plus pour longtemps à vivre.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Déjà auteur d'un premier film remarqué, BADLANDS, Terrence Malick confirme son talent avec cette deuxième oeuvre admirablement composée. Le jeune réalisateur a particulièrement soigné la forme de son film, obtenant une suite d'images d'une beauté exceptionnelle. La narration candide et dite d'une voix rauque par une adolescente, ajoute à la saveur de l'ensemble, par ailleurs défendu avec intelligence et conviction par une excellente distribution.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 17:43:30

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Malgré que je n'ai pas adoré, je peux voir que c'est un film remarquable avec des images splendides

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.

À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3