Goto main content
1

Taxi Driver

É.-U. 1976. Drame de moeurs de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Cybill Shepherd, Jodie Foster. Devenu chauffeur de taxi la nuit à New York, un vétéran du Vietnam supporte mal le monde sordide qu'il doit côtoyer. Vision hallucinante de la corruption dans les grandes villes. Style insolite d'une vigueur peu commune. Excellente interprétation de R. De Niro.

13 ans + (violence)
1

Taxi Driver (Taxi Driver)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1976. Drame de moeurs de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Cybill Shepherd, Jodie Foster.

Devenu chauffeur de taxi la nuit à New York, un vétéran du Vietnam supporte mal le monde sordide qu'il doit côtoyer. Vision hallucinante de la corruption dans les grandes villes. Style insolite d'une vigueur peu commune. Excellente interprétation de R. De Niro.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Parce qu'il souffre d'insomnie, Travis Bickle devient chauffeur de taxi. Solitaire, il accepte mal le monde sordide qu'il côtoie au cours de ses déambulations nocturnes dans Manhattan. Il s'intéresse à une jeune femme qui travaille à la campagne d'un politicien, mais ses approches sont maladroites et il se fait éconduire. Il tente aussi de sauver de la prostitution une adolescente à peine sortie de l'enfance. Ses diverses préoccupations finissent par provoquer chez lui un déséquilibre qui l'amène à poser des actes meurtriers.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dans la lignée de son précédent MEAN STREETS, Martin Scorsese présente une vision hallucinante de la corruption et de la violence qui se manifestent dans les grandes villes. Son film se perçoit un peu comme une descente aux enfers, décrite dans un style épuré d'une vigueur peu commune. La tension se cristallise peu à peu autour d'un anti-héros solitaire et taciturne pour culminer en une catharsis explosive. Robert De Niro est excellent dans le rôle du protagoniste et est entouré de partenaires au jeu réaliste et convaincant.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

27 décembre 2018, 02:51:14

Par : Alexis Laperle, Sherbrooke

Un chef d'oeuvre, tout simplement.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2018. Documentaire de Alan Elliott, Sydney Pollack. Classement: Général.

En 1972, le réalisateur Sydney Pollack (THE WAY WE WERE, OUT OF AFRICA) filme pendant deux jours Aretha Franklin, alors qu'elle enregistre un album de classiques du gospel, devant l'auditoire d'une église baptiste de Los Angeles.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3