Aller au contenu principal
5

Mustang

Qué. 1975. Comédie dramatique de Marcel Lefebvre, Yves Gélinas avec Willie Lamothe, Luce Guilbeault, Albert Millaire. Venu donner un spectacle à un festival western, un chanteur tente d'éclaircir le mystère entourant la mort d'un vieil ami. Intrigue simpliste et conventionnelle. Photographie assez soignée. Aspects documentaires. Jeu inégal des comédiens. (sortie en salle: 17 octobre 1975)

Général
5

Mustang (Mustang)

Général Général

Qué. 1975. Comédie dramatique de Marcel Lefebvre, Yves Gélinas avec Willie Lamothe, Luce Guilbeault, Albert Millaire.

Venu donner un spectacle à un festival western, un chanteur tente d'éclaircir le mystère entourant la mort d'un vieil ami. Intrigue simpliste et conventionnelle. Photographie assez soignée. Aspects documentaires. Jeu inégal des comédiens. (sortie en salle: 17 octobre 1975)

Le chanteur Dick Lachance, invité à donner un spectacle au festival western de Saint-Tite, se réjouit de pouvoir retrouver son vieil ami, Johnny, organisateur de ces festivités. Mais il apprend que Johnny est mort pendant le rodéo de l'année précédente, piétiné par un cheval emballé, Mustang. Dick s'aperçoit vite qu'un mystère entoure les circonstances de cette mort. Le maire du village offre une prime à qui réussira à monter le cheval meurtrier. L'amant de la veuve de Johnny accepte le défi et mal lui en prend.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Profitant du cadre des manifestations organisées annuellement à Saint-Tite, les réalisateurs ont voulu tourner une sorte de western à la québécoise. L'intrigue qui relie les scènes s'avère cependant un peu trop simpliste et conventionnelle pour retenir vraiment l'attention malgré le jeu convaincu de quelques interprètes. La photographie est assez soignée par ailleurs et certaines scènes ne manquent pas de pittoresque. Willie Lamothe a l'occasion de chanter quelques chansons, mais son rôle apparaît plutôt artificiel.

Texte : Robert-Claude Bérubé

Revue de presse

À grands coups de sabots

(...) le jeu des acteurs est généralement fort intéressant. L'ennui, c'est que les personnages qu'ils incarnent sont minces. L'histoire flotte trop souvent; le film a du mal à suivre le rythme essoufflant qu'il prend au début.

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

Comme un rêve québécois

MUSTANG se situe dans la lignée québécoise de films comme RED (Carle) et KAMOURASKA (Jutra) dans la mesure où il s'agit d'un film à grand déploiement. À ceci près (...) que Marcel Lefebvre (...) n'avait d'autres intentions que de réaliser un film d'action, (...) un film qui charrie suffisamment de symboles et d'éléments connus pour rallier le plus grand nombre de spectateurs.

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

Propos de...

"Après les films de Leone, on ne peut plus refaire du western classique. Il a vidé le sujet. La seule alternative qui nous reste, c'est d'utiliser la réalité western contemporaine. Robert Altman l'a fait avec NASHVILLE. Nous l'avons fait ici avec MUSTANG."

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

Le Cinéma raté

(...) c'est (...) ce genre de film qui a foutu en l'air l'industrie du cinéma dont on rêvait chez nous. Un film de trucs et de recettes, du cinéma bidon singeant Leone jusque dans les détails de la mise en scène. Mais Albert Millaire n'est pas Clint Eastwood. Quand il apparaît, (...) on se bidonne.

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

Le Vide du mystère

MUSTANG est définitivement un échec: le scénario est mal construit, les personnages sont presque inexistants, le montage demeure cahotique et confus pendant la quasi totalité du film, les couleurs sont d'une laideur consternante et la photographie (...) se contente d'être aussi banale que possible.

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

Propos de...

"C'est un film qui me ressemble. C'est un film baroque, c'est-à-dire au style irrégulier, surprenant, fait de mélanges d'éléments, avec des bouts de cinéma vérité et des bouts de fiction. C'est, comme St-Tite, à la fois vrai et faux. C'est un drame, un film d'action et un suspense."

Mustang Marcel Lefebvre, Yves Gélinas

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3