Goto main content
1

Bonnie et Clyde (Bonnie and Clyde)

É.-U. 1967. Drame policier de Arthur Penn avec Warren Beatty, Faye Dunaway, Michael J. Pollard. La vie criminelle et aventureuse de Clyde Barrow et Bonnie Parker, célèbre couple de braqueurs de banque durant la Dépression aux États-Unis. Récit inspiré de faits vécus. Oeuvre personnelle et puissante. Mélange habile de tragique et de comique. Montage nerveux. Interprètes excellents.

13 ans + (violence)
1

Bonnie et Clyde (Bonnie and Clyde)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 1967. Drame policier de Arthur Penn avec Warren Beatty, Faye Dunaway, Michael J. Pollard.

La vie criminelle et aventureuse de Clyde Barrow et Bonnie Parker, célèbre couple de braqueurs de banque durant la Dépression aux États-Unis. Récit inspiré de faits vécus. Oeuvre personnelle et puissante. Mélange habile de tragique et de comique. Montage nerveux. Interprètes excellents.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Récompenses
Repris de justice, Clyde Barrow rencontre un jour une jeune serveuse de restaurant, Bonnie Parker, et en fait la compagne de ses aventures de vol à main armée. Tous deux s'adjoignent bientôt un certain Moss, puis le frère de Clyde, Buck, et sa femme. Constamment poursuivis par la police des divers états américains où ils exercent leur métier de criminels, ils n'hésitent pas à tuer ceux qui menacent leur liberté. Bonnie et Clyde tomberont finalement sous les balles de la police.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Inspiré d'un fait divers des annales policières américaines des années 1930, ce film de gangstérisme se présente dans un contexte à la fois pittoresque et humain où l'auteur mêle avec habileté des éléments de comédie à la trame tragique du récit. Grâce à une caméra très souple et à un montage rapide et nerveux, l'écriture cinématographique est remarquable. Les interprètes, dans l'ensemble, sont excellents.

Texte : Robert-Claude Bérubé

COMMENTAIRES

19 juin 2018, 18:22:58

Par : Jason Plante, Gatineau

Dans ma "delinquante" jeunesse, je trouvais la finale ultra-violente. Maintenant, j'ai vieilli, et la finale, je m'en delecte. L'ignorance des chef d'oeuvre a toujours ete intemporelle, si bien que seule Estelle Parsons a gagne l'Oscar. Pourtant, les quatre autres vedettes sont bien en chair aussi. Voyez-le, ne fut-ce que pour la finale, seulement.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Ind. 2018. Drame sentimental de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Ahmareen Anjum. Classement: Général.

À Bombay, une jeune servante venue de la campagne entreprend des études en design de mode, dans l'espoir de s'émanciper. Elle obtient l'aval de son patron, un fils de bonne famille mal dans sa peau, qui n'est pas insensible à ses charmes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3