Go to main content
3

Rocco et ses frères (Rocco e i suoi Fratelli)

It. 1960. Drame social de Luchino Visconti avec Alain Delon, Renato Salvatori, Annie Girardot. Les tribulations d'une famille calabraise venue s'installer à Milan. Fresque mouvementée et vigoureuse de style néoréaliste. Scénario touffu et riche. Mise en scène de grande qualité. Excellente direction d'acteurs.

13 ans +
3

Rocco et ses frères (Rocco e i suoi Fratelli)

13 ans + 13 ans +

It. 1960. Drame social de Luchino Visconti avec Alain Delon, Renato Salvatori, Annie Girardot.

Les tribulations d'une famille calabraise venue s'installer à Milan. Fresque mouvementée et vigoureuse de style néoréaliste. Scénario touffu et riche. Mise en scène de grande qualité. Excellente direction d'acteurs.

Une famille de Calabre, la mère et ses cinq fils, vient s'installer à Milan. L'aîné, Vincenzo, n'est pas long à se marier et à installer son foyer. Simone devient boxeur mais se laisse entraîner par ses mauvais instincts et va jusqu'au crime pour impressionner sa maîtresse Nadia. Celle-ci est bientôt attirée par Rocco, le frère à l'âme pure, qui sacrifie son amour pour elle à ce qu'il croit être le bonheur de Simone. Sacrifice inutile puisque Simone, jaloux, finit par tuer Nadia. Entre-temps Rocco s'est assuré un certain avenir dans la boxe qu'il déteste. Les deux derniers frères auront un destin plus normal.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette fresque mouvementée sur la vie d'une famille italienne ne manque pas d'allure. Luchino Visconti (SENSO) l'a réalisée dans le style du néo-réalisme en des extérieurs et des intérieurs minables. Certaines séquences prennent un sens symbolique alors que d'autres souffrent d'une surabondance de détails. Les interprètes sont remarquablement dirigés.

Revue de presse

Long, mélo, mais beau...

Visconti a trouvé de belles, de brutales, d'éloquentes images. Mais il y a décalage entre l'illustration, inspirée par l'art, et le scénario qui avec complaisance se vautre dans le gros mélo. Une heure de moins, quelques scènes traitées avec plus de discrétion et le film eut été très beau.

(Texte paru en 1962)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Pugiliste, saint et beau, un peu... beaucoup!

Pour nous faire accepter ce personnage de saint - un saint qui fait de la boxe et met hors de combat tous ses adversaires - il aurait fallu un comédien de premier ordre. Un artiste véritable peut réussir (...) à nous faire oublier le simplisme d'un scénario. Or Delon est tout simplement un beau garçon aux traits efféminés.

(Texte paru en 1962)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Rocco's Violence and Pity

(...) Delon's pity only intensifies Salvatori's self-contempt and drives him on inexorably from one villainy to another. (...) this is a big, generous, rich, firmly logical movie - its violences are as logical as its delicacies or its touches of humor - and Visconti's sense of realisme is never shaken, never even trembles.

(Texte paru en 1961)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Entre romantisme baroque et réalisme social

Ce drame familial a une origine sociale: les injustices, le chômage et la faim. (...) Toutefois ROCCO ET SES FRÈRES va plus loin que le constat. C'est une véritable prédication de l'idéologie marxiste qui oppose "l'utopie chrétienne" à la "pourriture capitaliste". (...) Rocco et Simon sont (...) victimes de leur monde: Simon, du monde capitaliste, et Rocco, du monde chrétien.

(Texte paru en 2000)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Un Film indéfendable

C'est du cinéma d'avant le cinéma. Moins par son sujet et par son texte (...) que par sa mise en scène, par la conception que se fait l'auteur du décor. (...) Bref, par une stylisation qui serait efficace sur une scène (...) mais qui, à l'écran, accuse les artifices au lieu de les changer en art et transmue la grandeur en grandiloquence. Visconti fait ici penser au pire Kazan.

(Texte paru en 1961)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Violent and Tender Story

The cast has been so carefully selected you may wonder if these are actors playing roles. Renato Salvadori, as Simone, seems to have Death hovering above his brow. Annie Girardot is unforgettable as the zombie that brings their house of cards down about the ears of Rocco's family. (...) and Alain Delon is Rocco, sweet, almost decadent in his goodness.

(Texte paru en 1962)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Visconti, peintre de l'amour moderne

(...) si le comportement de ses héros est théâtral, c'est simplement parce que les Italiens du sud se comportent dans la vie d'une manière théâtrale. D'où le style volontairement théâtral de sa direction d'acteur. On pense comme pour SENSO et pour OSSESSIONE à l'opéra.

(Texte paru en 1961)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

Des Karamazov méditerranéens...

(...) ROCCO ET SES FRÈRES va (...) compter parmi les films importants de notre époque. Les préoccupations esthétiques de Visconti, son style narratif, sa technique de mise en scène accordent à cet auteur une place de choix dans le cinéma international. Sa science de la direction des acteurs est exceptionnelle: il faut voir Annie Girardot dans ce film.

(Texte paru en 1962)

Rocco et ses frères Luchino Visconti

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3