Goto main content
1

Une Histoire de Tokyo (Tokyo Monogatari)

Jap. 1953. Drame de moeurs de Yasujiro Ozu avec Chishu Ryu, Chiyeko Higashiyama, Setsuko Hara. Pris par leurs préoccupations, un médecin et une coiffeuse négligent leurs vieux parents en visite à Tokyo, contrairement à leur belle-soeur veuve, attentionnée et généreuse. Réflexion profonde sur le sens des liens familiaux. Grande finesse d'observation. Réalisation attentive. Interprètes parfaitement dirigés.

Général
1

Une Histoire de Tokyo (Tokyo Monogatari)

Général Général

Jap. 1953. Drame de moeurs de Yasujiro Ozu avec Chishu Ryu, Chiyeko Higashiyama, Setsuko Hara.

Pris par leurs préoccupations, un médecin et une coiffeuse négligent leurs vieux parents en visite à Tokyo, contrairement à leur belle-soeur veuve, attentionnée et généreuse. Réflexion profonde sur le sens des liens familiaux. Grande finesse d'observation. Réalisation attentive. Interprètes parfaitement dirigés.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Un vieil homme et sa femme quittent leur coin de province pour aller visiter leurs enfants installés à Tokyo. Pris par leurs préoccupations, leur fils médecin et leur fille, propriétaire d'un salon de coiffure, négligent un peu leurs vieux parents au cours de cette visite. Seule leur belle-fille, veuve d'un fils mort à la guerre, se montre empressée envers eux. Au cours du voyage de retour, la vieille mère tombe malade et meurt peu de temps après son arrivée chez elle. La cérémonie de funérailles réunit une nouvelle fois la famille.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Yasujiro Ozu jouit auprès des critiques de son pays d'une réputation très flatteuse, mais ses films ont rarement été vus dans nos régions. UNE HISTOIRE DE TOKYO donne l'occasion d'apprécier son talent particulier. Sous une apparente simplicité de style se manifeste une grande finesse d'observation et le sens juste du détail. Ozu donne à sa caméra une place discrète et sait pourtant varier ses plans, d'une façon significative. Son étude de moeurs attentive et critique profite du jeu sans apprêts de ses acteurs qui semblent vivre véritablement les gestes quotidiens des personnages.

Texte : Robert-Claude Bérubé

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Ind. 2018. Drame sentimental de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber, Ahmareen Anjum. Classement: Général.

À Bombay, une jeune servante venue de la campagne entreprend des études en design de mode, dans l'espoir de s'émanciper. Elle obtient l'aval de son patron, un fils de bonne famille mal dans sa peau, qui n'est pas insensible à ses charmes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3