Go to main content
iamge nouvelles
2022-11-02 Alexandre Duguay

Mireille Dansereau, récipiendaire du prix Albert-Tessier 2022

Les Prix du Québec soulignent la carrière exceptionnelle de Mireille Dansereau, pionnière d’un cinéma québécois engagé et féministe.

Née à Montréal en 1943, la réalisatrice, scénariste et productrice attire l’attention dès son premier court-métrage Moi, un jour..., sélectionné au Festival du film de Montréal et présenté lors d’Expo 67. Après des études au Royal College of Art de Londres, elle revient au Québec en 1971 et cofonde l’Association coopérative de productions audiovisuelles.

L’année suivante, elle devient la première Québécoise à réaliser un long métrage de fiction avec La vie rêvée, récompensé à Toronto et sur la scène internationale. Sa carrière prend son essor, alors que la cinéaste confirme sa voix unique à travers des oeuvres où se rencontrent le documentaire et la fiction.

Le parcours de Mireille Dansereau est marqué, en 1979, par L’arrache-coeur, film sur les relations mère-fille, qui a valu à la comédienne Louise Marleau un prix d’interprétation au Festival des films du monde. Le sourd dans la ville (1987), mettant en vedette Béatrice Picard, Angèle Coutu et Guillaume Lemay-Thivierge, figure également parmi ses oeuvres importantes. Cette adaptation du roman de Marie-Claire Blais a obtenu une mention spéciale du jury œcuménique lors de la 44e édition de la Mostra de Venise.

D’une grande intégrité artistique, Mireille Dansereau continue d’inspirer de nombreuses réalisatrices grâce à sa détermination et à son audace. Le prix Albert-Tessier lui sera remis lors d'une cérémonie officielle le 30 novembre, à Québec.

Crédit photo : Éric Labonté

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.

    Publié le 20 avril 2024

    Cinéma

    Les terres du silence : entretien avec Julien Elie

    Cinq ans après Soleils noirs, le documentariste Julien Elie expose un réseau corrompu de dépossession territoriale semant la terreur au Mexique. Bienvenue dans La Garde blanche.


    Publié le 20 avril 2024
  • Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.

    Publié le 18 avril 2024

    Cinéma

    Roumanie, terre d’accueil cinématographique

    En salle le 19 avril, Do Not Expect Too Much From the End of the World met en scène une jeune femme mandatée par une multinationale afin de documenter le processus de casting d’une vidéo sur la sécurité au travail dans les rues de Bucarest.


    Publié le 18 avril 2024
  • Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.

    Publié le 16 avril 2024

    Cinéma

    L’amour, la peur et Henry James: entretien avec Bertrand Bonello

    La Bête raconte, à trois époques différentes, la romance impossible entre un homme et une femme que l’amour aurait dû souder, mais que la peur a divisés.


    Publié le 16 avril 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.