Go to main content
iamge nouvelles
2021-12-30

Cinéma québécois : une année fertile

Durant l’année 2021, Mediafilm a passé sous sa loupe pas moins de 54 productions (ou co-productions) québécoises. Regard sur une année fertile pour le cinéma d’ici.

Personne ne pouvait prédire le sort que connaissent les propriétaires de salles de cinéma du Québec avec cette toute récente fermeture. Un fondu au noir bien malheureux, à l’heure où l’industrie nationale, remis en selle en septembre avec le beau succès de Maria Chapdelaine, reprenait du poil de la bête. La réponse en salle ne sera pas comparable pour Aline, L’Arracheuse de temps et Au revoir le bonheur.

La moisson 2021 est sous le signe de l’audace. Trois productions en font foi, pour diverses raisons :

Première Vague, film choral du mouvement Kino, a été tourné avec peu de moyens au tout début de la pandémie. Imaginé et mis en scène par quatre cinéastes, Première vague témoigne ainsi, à travers le regard de divers Montréalais, des premiers mois du confinement.

Les oiseaux ivres d’Ivan Grbovic, fier représentant dans la course à l’Oscar pour la catégorie Meilleur film international. En plus d’aborder le racisme et l’exploitation sexuelle, le film traite d’un sujet peu commun : la vulnérabilité des travailleurs saisonniers.

Dune. D’accord, ça n’est pas un film québécois. Mais il a été réalisé par le cinéaste québécois le plus en connu à l’international, Denis Villeneuve. Celui-ci a imprimé dans cette somptueuse adaptation du roman de Frank Herbert son imagination riche, féconde, très personnelle. Signalons aussi que Dune est le plus grand succès du box-office québécois de 2021. C'est en grande partie au talent et à la notoriété de Villeneuve qu’on le doit.

L’ensemble des films québécois évalués à partir de l’échelle d’appréciation artistique de Mediafilm se résume donc à :

  • 11 films cotés (3)
  • 27 films cotés (4)
  • 15 films cotés (5)
  • 1 film coté (6)

En somme, le Québec a fait bonne figure dans le milieu du 7e art. À cet égard, découvrez les longs métrages cotés (3) par Mediafilm, en consultant le carrousel ci-dessous.

FICHES RÉCENTES
  • Cinéma

    77e Festival de Cannes : le palmarès est dévoilé

    Le 77e Festival de Cannes se clôt avec le dévoilement d’un palmarès qui couronne le long métrage Anora du cinéaste Sean Baker.

    Publié le 25 mai 2024

    Cinéma

    77e Festival de Cannes : le palmarès est dévoilé

    Le 77e Festival de Cannes se clôt avec le dévoilement d’un palmarès qui couronne le long métrage Anora du cinéaste Sean Baker.


    Publié le 25 mai 2024
  • Portraits

    Richard Linklater : retour dans le temps

    Avec Hit Man, son 22e long métrage de fiction, le touche-à-tout texan Richard Linklater signe une comédie sentimentale à l’accent… d’un film de gangsters. Survol (pour l’occasion) d’une carrière faste.

    Publié le 22 mai 2024

    Portraits

    Richard Linklater : retour dans le temps

    Avec Hit Man, son 22e long métrage de fiction, le touche-à-tout texan Richard Linklater signe une comédie sentimentale à l’accent… d’un film de gangsters. Survol (pour l’occasion) d’une carrière faste.


    Publié le 22 mai 2024
  • Festivals

    7 choses entendues à la conférence de presse du film … The Apprentice

    Après Border et Holy Spider, récompensés à Cannes, Ali Abbasi effectue un retour controversé sur la Croisette avec The Apprentice, retraçant l'ascension de Donald Trump dans l’immobilier new yorkais des années 1970 et 1980.

    Publié le 21 mai 2024

    Festivals

    7 choses entendues à la conférence de presse du film … The Apprentice

    Après Border et Holy Spider, récompensés à Cannes, Ali Abbasi effectue un retour controversé sur la Croisette avec The Apprentice, retraçant l'ascension de Donald Trump dans l’immobilier new yorkais des années 1970 et 1980.


    Publié le 21 mai 2024

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3

©2024 MEDIAFILM Tous droits réservés.