Go to main content
5

La Maison de la colline hantée (House on Haunted Hill)

É.-U. 1999. Drame d'horreur de William Malone avec Geoffrey Rush, Famke Janssen, Taye Diggs. Un riche excentrique réunit dans une maison hantée quelques invités et les met au défi d'y passer une nuit complète, en échange de quoi chacun recevra un million de dollars. Recettes usées. Touches d'humour noir. Décors et trucages assez impressionnants. Interprètes jouant avec le mélange voulu d'ironie et de peur.

13 ans + (horreur)
5

La Maison de la colline hantée (House on Haunted Hill)

13 ans + (horreur) 13 ans + (horreur)

É.-U. 1999. Drame d'horreur de William Malone avec Geoffrey Rush, Famke Janssen, Taye Diggs.

Un riche excentrique réunit dans une maison hantée quelques invités et les met au défi d'y passer une nuit complète, en échange de quoi chacun recevra un million de dollars. Recettes usées. Touches d'humour noir. Décors et trucages assez impressionnants. Interprètes jouant avec le mélange voulu d'ironie et de peur.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Dick Beebe
D'après l'oeuvre de Robb White
Photographie :
Musique :
Montage :
Dans son institut psychiatrique, le docteur Vannacutt s'est livré pendant des années à d'horribles expériences sur ses patients, repoussant toujours plus loin les limites de la terreur et de la souffrance. Maintenant que ce maniaque est mort et enterré, la vaste demeure semble abandonnée. Mais les esprits de ceux qui y ont été torturés hantent ses murs. Un millionnaire excentrique réunit quelques invités dans cette maison et les met au défi d'y passer une nuit complète, en échange de quoi chacun recevra un million de dollars.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film est le remake d'un thriller d'épouvante à rabais sorti en 1958 et qui mettait en vedette un Vincent Price toujours aussi délicieusement cabotin. Les choses ont bien changé en quarante ans. Cette nouvelle production demeure grosso modo fidèle aux prémisses du film original, mais les développements tablent sur des effets d'horreur bien plus macabres et violents, ainsi que sur des trucages considérablement plus élaborés que les grosses ficelles et les squelettes en plastique du premier film. Le décor de la maison hantée s'avère ici beaucoup plus spectaculaire et stylisé. Malgré le caractère résolument horrifiant des situations, les auteurs ne se gênent pas pour traiter le sujet avec de nombreuses touches d'humour noir. Les rebondissements extravagants de l'intrigue s'inscrivent d'ailleurs dans la même veine. L'ensemble est techniquement très au point et les interprètes jouent avec le mélange voulu d'ironie et de peur.

Texte : Martin Girard

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3