Aller au contenu principal
4

Frissons 3 (Scream 3)

É.-U. 2000. Drame d'horreur de Wes Craven avec Neve Campbell, Courteney Cox Arquette, David Arquette. Le tournage d'un film d'horreur est perturbé par une série de meurtres commis par un tueur masqué. Nombreux clins d'oeil à l'univers de Hollywood et au cinéma d'horreur. Va-et-vient habile entre l'humour et la terreur. Réalisation menée avec beaucoup d'assurance. Interprètes solides.

13 ans + (violence)
4

Frissons 3 (Scream 3)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

É.-U. 2000. Drame d'horreur de Wes Craven avec Neve Campbell, Courteney Cox Arquette, David Arquette.

Le tournage d'un film d'horreur est perturbé par une série de meurtres commis par un tueur masqué. Nombreux clins d'oeil à l'univers de Hollywood et au cinéma d'horreur. Va-et-vient habile entre l'humour et la terreur. Réalisation menée avec beaucoup d'assurance. Interprètes solides. (sortie en salle: 31 décembre 1969)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Dans un studio hollywoodien se déroule le tournage du film d'horreur «Stab 3», qui s'inspire d'une série de meurtres sanglants commis par des tueurs masqués dans la petite de Woodsboro. Or, voilà qu'un nouvel assassin accoutré de façon similaire se met à massacrer un à un les interprètes du film. Il n'en faut pas plus pour que la journaliste Gale Weathers, qui avait échappé de justesse aux autres meurtriers, rapplique sur le plateau de tournage pour enquêter aux côtés de l'ex-policier Dewey Riley et de la jeune Sidney Prescott, deux autres survivants des précédents massacres.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Wes Craven réussit à clore la trilogie des SCREAM avec un film encore mieux troussé que les deux premiers. En situant l'action dans le contexte du tournage d'un film d'horreur, le réalisateur et son scénariste s'amusent à multiplier les clins d'oeil référentiels qui sont comme autant de commentaires ironiques ou satiriques sur Hollywood et le cinéma d'épouvante. L'auteur établit ainsi un jeu de miroirs assez réjouissant entre SCREAM 3 et le fictif STAB 3. Passant avec aisance de l'humour à la terreur pure, Craven mène son film avec beaucoup d'assurance et de nervosité, parvenant à maintenir un rythme d'enfer. Les scènes de suspense entourant les agressions du tueur ne révolutionnent pas le genre, mais s'avèrent efficaces à souhait. Par ailleurs, le film profite de dialogues ciselés au couteau et truffés de répliques mordantes, qui offrent aux interprètes l'opportunité de livrer des performances solides et souvent juteuses. Finalement, les cinéphiles avertis et branchés s'amuseront à repérer les nombreuses apparitions éclairs de vedettes ou de personnalités que le cinéaste s'amuse à disperser tout au long de son film.

Texte : Martin Girard

COMMENTAIRES

04 mai 2015, 10:48:45

Par : Louis-François Archambault-Therrien, Montréal

La série montre ses signes d'essouflement. Il y a bien des bonnes idées ici et là, l'ensemble est compétente mais ça n'empêche pas la déception.

J'attribue à ce film la Cote 3


L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3