Go to main content
2

La Rose pourpre du Caire (The Purple Rose of Cairo)

É.-U. 1985. Comédie fantaisiste de Woody Allen avec Mia Farrow, Jeff Daniels, Danny Aiello. Un personnage de film quitte l'écran en pleine projection pour aller conter fleurette à une spectatrice. Fines variations sur les rapports entre le cinéma et la vie. Évocation délibérément caricaturale des années 1930. Véritables réussites techniques. Interprétation touchante de M. Farrow.

Général
2

La Rose pourpre du Caire (The Purple Rose of Cairo)

Général Général

É.-U. 1985. Comédie fantaisiste de Woody Allen avec Mia Farrow, Jeff Daniels, Danny Aiello.

Un personnage de film quitte l'écran en pleine projection pour aller conter fleurette à une spectatrice. Fines variations sur les rapports entre le cinéma et la vie. Évocation délibérément caricaturale des années 1930. Véritables réussites techniques. Interprétation touchante de M. Farrow.

Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Orion
Récompenses
Dans les années 1930, Cecilia, une serveuse mal mariée, oublie ses misères quotidiennes en allant au cinéma. Alors qu'elle est en train de regarder pour la cinquième fois une production qui vient de prendre l'affiche dans une salle de sa petite ville du New Jersey, un personnage du film s'adresse directement à elle et quitte même l'écran pour la rejoindre, laissant ses partenaires en plan, incapables de poursuivre le récit tant qu'il ne sera pas revenu. L'incident est rapporté aux producteurs qui dépêchent au New Jersey l'acteur qui a joué le rôle devant les caméras. Celui-ci obtient l'aide de Cecilia pour convaincre son alter ego de regagner le monde fictif dont il s'est échappé.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Même si l'auteur en est physiquement absent, on retrouve dans cette fantaisie charmante la quintessence de son génie comique. Il y a là de fines variations sur les rapports entre le cinéma et la vie. Une touche de mélancolie se fait sentir à travers les gags si bien que l'approche en devient subtilement douce-amère. L'évocation d'époque se veut plutôt caricaturale, mais le pastiche des films d'antan en noir et blanc est une véritable réussite technique. Mia Farrow joue avec une sincérité touchante et Jeff Daniels compose adroitement le double rôle de l'acteur et de son personnage.

Texte : Robert-Claude Bérubé

Revue de presse

Un Woody Allen génial

La vedette du film est indéniablement Mia Farrow. Elle est émouvante et parvient à donner du poids à un personnage tout de même un peu mince. L'autre vedette du film ne paraît pas sur l'écran. Il est là pourtant. On l'entend parler par la bouche de ses interprètes. On l'entend rigoler. On devine sa pensée. (...) C'est Woody Allen. (Texte paru en 1985)

Rose pourpre du Caire, La Woody Allen

Une comédie fine et pétillante comme du champagne

(...) un véritable petit chef-d'oeuvre. Un divertissement exquis et tendre, (...) un coup de chapeau au cinéma américain d'avant-guerre, un hommage à Fred Astaire, un salut aussi aux grandes années du noir et blanc. (Texte paru en 1985)

Rose pourpre du Caire, La Woody Allen

Enfin Woody Allen vint!

Woody Allen, qui n'a pas son pareil pour rêver le réel et matérialiser le rêve, a atteint cette fois la perfection absolue. Avec une imagination nourrie par ses plus beaux souvenirs de spectateur, avec un amour du cinéma, (...) avec un art inégalable de conteur, il nous transporte (...) dans un univers enchanté où plus rien ne compte que la joie d'être un autre que celui qu'on est. (Texte paru en 1985)

Rose pourpre du Caire, La Woody Allen

Grandiose

Ce film est une parfaite réussite sur le plan artistique. Le sujet est extrêmement original et traité avec une totale maîtrise. Les passages de la vie réelle à la fiction se font harmonieusement et l'humour est sans cesse présent. (...) Remarquable interprétation de tous les comédiens. (Texte paru en 1985)

Rose pourpre du Caire, La Woody Allen

Et «Adieu Bonaparte»

... La Rose pourpre du Caire, (...) est un miracle de légèreté, de grâce, de bonheur, une bulle que l'on craint d'écraser sous les qualificatifs imposants. Drôle et émouvant, il est aussi à l'image de son héroïne, Cécilia, interprétée par Mia Farrow, qui est toute tristesse, douceur et vulnérabilité. (Texte paru en 1985)

Rose pourpre du Caire, La Woody Allen

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3