Go to main content
4

Les Jours heureux

Vendredi 31 Mai à 07:00 | Super ÉcranMardi 11 Juin à 07:00 | Super ÉcranSamedi 01 Juin à 07:00 | Super Écran 3Samedi 08 Juin à 10:10 | Super Écran 3Mercredi 05 Juin à 08:35 | Super Écran 3

Can. 2023. Drame de Chloé Robichaud avec Sophie Desmarais, Sylvain Marcel, Nour Belkhiria. Une jeune cheffe d'orchestre, dont la carrière est dirigée d'une main de fer par son père et gérant, vit une relation compliquée avec une violoncelliste, mère d'un garçon de 5 ans. Portrait riche et nuancé. Scénario bien écrit, un peu mécanique. Réalisation soignée, parfois expressive. S. Desmarais crédible et touchante. Impressionnant S. Marcel. (sortie en salle: 20 octobre 2023)

Général
4

Les Jours heureux (Les Jours heureux)

Général Général

Can. 2023. Drame de Chloé Robichaud avec Sophie Desmarais, Sylvain Marcel, Nour Belkhiria.

Une jeune cheffe d'orchestre, dont la carrière est dirigée d'une main de fer par son père et gérant, vit une relation compliquée avec une violoncelliste, mère d'un garçon de 5 ans. Portrait riche et nuancé. Scénario bien écrit, un peu mécanique. Réalisation soignée, parfois expressive. S. Desmarais crédible et touchante. Impressionnant S. Marcel. (sortie en salle: 20 octobre 2023)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Cheffe d'orchestre cherchant à faire sa marque à Montréal, Emma obéit aveuglément à son père Patrick, un agent d'artistes très influent, qui dirige sa carrière d'une main de fer. De l'avis de tous, la jeune artiste possède une technique impeccable, une connaissance musicale étendue et fait montre d'un professionnalisme exemplaire. Ne lui reste qu'à exprimer davantage d'émotion dans sa direction d'orchestre. Non contente de subir les conséquences d'un mauvais choix de programme que lui avait fortement suggéré Patrick, Emma se débat dans une relation amoureuse compliquée avec Naëlle, violoncelliste en instance de divorce, qui a la garde partagée de son fils de 5 ans.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Dix ans après SARAH PRÉFÈRE LA COURSE, Chloé Robichaud offre à Sophie Desmarais un autre personnage tout en intériorité qui lui permet de briller. Non seulement l'actrice compose une attachante artiste à la croisée des chemins, mais elle apparaît toujours crédible en cheffe d'orchestre, forte des enseignements du maestro Yanick Nézet-Séguin, directeur de l'Orchestre métropolitain de Montréal. Cela dit, le jeu de Desmarais est à son plus déchirant lors des affrontements entre Emma et son père. Incarnation saisissante de la masculinité toxique, ce dernier est défendu avec une vigueur souvent explosive par Sylvain Marcel, à des années-lumière de l'impresario sensible qu'il incarnait dans ALINE. Évoquant à la fois DIVERTIMENTO (pour les difficultés de s'imposer dans un milieu traditionnellement masculin) et TÁR (pour les amours de la cheffe avec une musicienne de l'orchestre), le scénario, assez bien écrit, souffre toutefois d'un découpage un brin mécanique. Et hormis une séquence cruciale au dénouement, d'une grande force visuelle et émotionnelle, la mise en scène s'avère plutôt sage, quoique toujours soignée. (Texte rédigé en septembre 2023, dans le cadre du Festival de Toronto)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3