Go to main content
5

La Cité perdue (The Lost City)

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Aaron Nee, Adam Nee avec Sandra Bullock, Channing Tatum, Daniel Radcliffe. Une écrivaine, kidnappée par un milliardaire qui cherche un trésor évoqué dans son dernier roman, est secourue par le mannequin de couverture de ses livres. Recette connue, apprêtée au goût du jour de manière pas très subtile. Réalisation rythmée, mais pas toujours convaincante. Belle complicité entre les deux attachantes vedettes. (sortie en salle: 25 mars 2022)

5

La Cité perdue (The Lost City)

É.-U. 2022. Comédie sentimentale de Aaron Nee, Adam Nee avec Sandra Bullock, Channing Tatum, Daniel Radcliffe.

Une écrivaine, kidnappée par un milliardaire qui cherche un trésor évoqué dans son dernier roman, est secourue par le mannequin de couverture de ses livres. Recette connue, apprêtée au goût du jour de manière pas très subtile. Réalisation rythmée, mais pas toujours convaincante. Belle complicité entre les deux attachantes vedettes. (sortie en salle: 25 mars 2022)

Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Férue d'archéologie mais cantonnée au roman d'aventures sentimentales, Loretta Sage est kidnappée à la sortie d'un événement promotionnel. Son ravisseur, le milliardaire excentrique Abigail Fairfax, a besoin d'elle pour trouver l'emplacement du trésor d'une cité ancienne, évoqué dans son plus récent livre. Pendant que Loretta est conduite de force sur une île volcanique au milieu de l'océan Atlantique, où Fairfax a déjà entrepris des fouilles, l'éditrice de l'auteure, inquiète de son absence, organise une opération de sauvetage menée par un ancien militaire. Alan, mannequin de couverture des romans de Loretta, se porte volontaire pour seconder le mercenaire. Sans trop de difficultés, celui-ci parvient à libérer l'écrivaine, mais il est peu après tué par un sbire de Fairfax. Il revient alors à Alan, peu habitué aux dangers de la jungle, de protéger Loretta, dont il est secrètement épris.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sorte de ROMANCING THE STONE apprêté au goût du jour - avec son protagoniste masculin maladroit et émasculé -, THE LOST CITY est tout sauf subtil. Plusieurs gags confinent au ridicule et la quête du trésor apparaît presque accessoire dans le récit. Le rythme est toutefois soutenu, en dépit d'une intrigue secondaire presque inutile, qui ralentit indûment l'action. Sur le plan technique cependant, la réalisation n'est pas toujours convaincante. Une scène d'action dans une camionnette roulant sur une route accidentée génère plus de confusion que de suspense; le décor idyllique de l'île tropicale sent le numérique à plein nez; enfin, la menace volcanique est dramatiquement à géométrie variable. Il y a néanmoins une belle complicité entre les deux attachantes vedettes. Et Brad Pitt amuse dans le rôle - trop court - du stoïque et viril mercenaire. Ce qui n'est pas le cas de Daniel Radcliffe, insuffisamment menaçant et parfois grotesque dans celui du vilain de service.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3