Go to main content
4

Leila's Brothers

Iran. 2022. Drame de Saeed Roustaee avec Taraneh Alidoosti, Saeed Poursamimi, Navid Mohammad Zadeh. Une quadragénaire célibataire convainc ses frères chômeurs d'investir dans un commerce, tout en empêchant son père de payer la noce du fils d'un cousin qui le méprise. Récit tragicomique révélateur des travers de la société iranienne. Première partie longue et ultrabavarde. Réalisation dynamique. S. Poursamimi drôle et émouvant en patriarche ridicule.

4

Leila's Brothers (Leila's Brothers)

Iran. 2022. Drame de Saeed Roustaee avec Taraneh Alidoosti, Saeed Poursamimi, Navid Mohammad Zadeh.

Une quadragénaire célibataire convainc ses frères chômeurs d'investir dans un commerce, tout en empêchant son père de payer la noce du fils d'un cousin qui le méprise. Récit tragicomique révélateur des travers de la société iranienne. Première partie longue et ultrabavarde. Réalisation dynamique. S. Poursamimi drôle et émouvant en patriarche ridicule.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Leila, quadragénaire célibataire, convainc ses frères chômeurs d'investir dans un commerce. Par ailleurs, elle s'efforce d'empêcher son père de débourser 40 pièces d'or pour payer la noce du fils d'un cousin aussi influent que méprisant. Celui-ci a fait croire au patriarche que ce somptueux cadeau lui assurerait le titre convoité de parrain du clan. Cependant, les plans de Leila ne se passent pas comme prévu, ce qui met encore plus en péril l'avenir des siens.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Sorte d'AFFREUX, SALES ET MÉCHANTS à la sauce iranienne, LEILA'S BROTHERS dénonce sur un mode tragicomique les travers d'une société patriarcale, aux traditions familiales obsolètes relevant de l'extorsion. Une société à la fois tentée par l'aventure capitaliste et freinée par les sanctions économiques imposées par l'administration américaine. Or, à près de trois heures, le film teste la patience du spectateur. Ultrabavarde, avec des échanges inutilement longs, la première partie expose néanmoins le mélange d'amour et de haine qui percole au sein de cette famille miséreuse et bien peu unie. Le dernier acte, plus dramatique, s'avère aussi le plus réussi. Dynamique, la réalisation de Saeed Roustaee tourne le dos aux effets stylistiques, sauf dans l'image ultime, d'une poignante poésie. Le frêle Saeed Poursamimi est touchant en patriarche autoritaire et ridicule, et Taraneh Alidoosti (LE CLIENT) campe Leila avec aplomb et sensibilité. (Texte rédigé en mai 2022, dans le cadre du Festival de Cannes)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

. . de . Classement: .

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3