Go to main content
5

Downton Abbey - Une nouvelle ère (Downton Abbey - A New Era)

G.-B. 2022. Comédie dramatique de Simon Curtis avec Hugh Bonneville, Michelle Dockery, Maggie Smith. En 1928, une douairière anglaise apprend qu’un amour de jeunesse lui a légué une somptueuse villa sur la Côte d’Azur. Feuilleton d’époque aux airs de film à sketches. Mise en scène expéditive. Décors et costumes somptueux. Musique envahissante. Interprétation dans la note. (sortie en salle: 20 mai 2022)

Général
5

Downton Abbey - Une nouvelle ère (Downton Abbey - A New Era)

Général Général

G.-B. 2022. Comédie dramatique de Simon Curtis avec Hugh Bonneville, Michelle Dockery, Maggie Smith.

En 1928, une douairière anglaise apprend qu’un amour de jeunesse lui a légué une somptueuse villa sur la Côte d’Azur. Feuilleton d’époque aux airs de film à sketches. Mise en scène expéditive. Décors et costumes somptueux. Musique envahissante. Interprétation dans la note. (sortie en salle: 20 mai 2022)

1928. La douairière Violet Grantham apprend avec stupéfaction qu’un amour de jeunesse, le marquis de Montmirail, lui a légué une somptueuse villa sur la Côte d’Azur. Sur ces entrefaites, la famille Crawley accueille une équipe hollywoodienne venue tourner un film muet à Downton Abbey, en échange d’une somme substantielle qui leur permettra de restaurer l’auguste demeure. Plusieurs membres de la famille, accompagnés de leurs serviteurs, se rendent sur la Riviera pour prendre possession de la villa, ce qui ne fait pas l’affaire de la veuve Montmirail. Alors que son mari est à l’étranger, Lady Mary reste à Downton Abbey pour surveiller le tournage. Mais, face à la popularité fulgurante du cinéma parlant, le studio annule la production du film. Désemparé, le réalisateur fait les yeux doux à Lady Mary, pour qu'elle l'aide à sortir de cette impasse.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Plus près du film à sketches des années 1960 que de GOSFORD PARK (Oscar du meilleur scénario pour Julian Fellowes, créateur de la série "Downton Abbey"), DOWNTON ABBEY - A NEW ERA est une production à laquelle l’expression québécoise "arrangé avec le gars des vues" s’applique parfaitement. En effet, le scénario de Fellowes multiplie les intrigues, les raccourcis et les incohérences tandis que les conflits se règlent comme par magie. La reconstitution d’époque est, bien sûr, impeccable et les décors et les costumes sont aussi somptueux qu’à l’accoutumée. Mais Simon Curtis (MY WEEK WITH MARILYN) découpe l’action en saynètes hâtives et les noie sous une musique envahissante. Les nombreuses références (SINGIN’ IN THE RAIN, A STAR IS BORN de Cukor et même LES VISITEURS, avec le patronyme Montmirail), le charme d'un Hugh Bonneville miraculeusement rajeuni et la verve de Maggie Smith, moins tranchante qu’à son habitude, ne suffisent pas à insuffler un peu d’esprit à ce "soap opera" d’époque, qui ne s’adresse qu’aux inconditionnels de la série.

Texte : Éric Fourlanty

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3