Go to main content
5

Boisbouscache

Qué. 2022. Documentaire de Jean-Claude Coulbois . Dans le Bas-St-Laurent, une forêt publique s’étendant sur plus de 150 kilomètres carrés est âprement convoitée par divers groupes aux intérêts divergents. Illustration éloquente d’une situation ahurissante et injuste. Esthétique conventionnelle. Témoignage des intervenants de valeur inégale. (sortie en salle: 17 juin 2022)

Général
5

Boisbouscache (Boisbouscache)

Général Général

Qué. 2022. Documentaire de Jean-Claude Coulbois .

Dans le Bas-St-Laurent, une forêt publique s’étendant sur plus de 150 kilomètres carrés est âprement convoitée par divers groupes aux intérêts divergents. Illustration éloquente d’une situation ahurissante et injuste. Esthétique conventionnelle. Témoignage des intervenants de valeur inégale. (sortie en salle: 17 juin 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Pays :
Distributeur :
Filmoption International
Producteurs :
Dans la MRC des Basques, le territoire non organisé (TNO) de Lac-Boisbouscache abrite une forêt d’un genre bien particulier. S'étendant sur plus de 150 kilomètres carrés entre Rivière-du-Loup et Rimouski, elle a été classée d’utilité publique et, de ce fait, appartient à tous les Québécois. En théorie seulement, car plusieurs groupes aux intérêts divergents se disputent âprement cette forêt: le dernier club de chasse privé du Québec, qui en est propriétaire et qui en interdit l’accès; les membres de la communauté malécite de Viger, qui voudraient un droit de regard sur cette terre ancestrale; des promoteurs privés qui y voient un lieu privilégié pour implanter des éoliennes géantes. Sans oublier les résidents de la région, qui aimeraient bien profiter des beautés de cette nature encore sauvage. Face à cette situation inextricable, le gouvernement refuse de trancher et s’en remet au système judiciaire.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Jean-Claude Coulbois délaisse le milieu théâtral (MORT SUBITE D'UN HOMME-THÉÂTRE, NOUS AUTRES, LES AUTRES) pour se tourner vers le documentaire social. Son illustration d’une situation ahurissante, qui perdure depuis plus de cinquante ans dans l’indifférence générale, s'avère éloquente. Grâce à quelques images d’archives bien choisis, Coulbois met en lumière les nombreuses failles juridiques, compromissions et absences de décisions dans ce dossier. Et ce, aux dépens de la nation malécite, injustement spoliée, et de la protection de l'environnement. BOISBOUSCACHE rejoint ainsi le rang des oeuvres didactiques aptes à faire changer les choses, comme le fut en son temps L’ERREUR BORÉALE de Richard Desjardins et Robert Monderie. Sans toutefois en posséder l’ampleur ou la force de frappe. De fait, les témoignages des intervenants ne sont pas tous éclairants et, sur le plan esthétique, l'ensemble apparaît plutôt conventionnel.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3