Go to main content
3

ROJEK

Qué. 2021. Documentaire de Zayne Akyol . Entretiens avec des membres du groupe armé État islamique, en captivité au Kurdistan syrien, une région qui s'efforce de se relever après plus de dix ans de guerre. Portrait déchirant d'un peuple souffrant et aux abois. Prises de vue aériennes d'une beauté sidérante. Témoignages révélateurs d'une conviction obstinée pour une idéologie meurtrière. (sortie en salle: 20 janvier 2023)

Général
3

ROJEK (ROJEK)

Général Général

Qué. 2021. Documentaire de Zayne Akyol .

Entretiens avec des membres du groupe armé État islamique, en captivité au Kurdistan syrien, une région qui s'efforce de se relever après plus de dix ans de guerre. Portrait déchirant d'un peuple souffrant et aux abois. Prises de vue aériennes d'une beauté sidérante. Témoignages révélateurs d'une conviction obstinée pour une idéologie meurtrière. (sortie en salle: 20 janvier 2023)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Musique :
Pays :
Distributeur :
Maison 4:3
La réalisatrice est partie à la rencontre de membres du groupe armé État islamique, détenus dans des prisons et des camps du Kurdistan syrien. En parallèle, elle illustre les difficultés vécues par les habitants de cette région dévastée par plus de dix ans de guerre, qui tentent néanmoins de se relever et d'aller de l'avant.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après GULÎSTAN, TERRE DE ROSES, dans lequel elle célébrait le courage de femmes combattant les terroristes islamistes au sein du Parti des travailleurs du Kurdistan, Zayne Akyol est retournée dans sa contrée natale pour suivre des soldates du Front démocratique syrien, postées à la frontière turque. Jugé trop dangereux, le projet a été abandonné (à l'exception d'une courte séquence), au profit d'entretiens avec des prisonniers de Daech. Le spectateur ne perd rien au change. Filmés en gros plans, ces témoignages révèlent la touchante part d'humanité des détenus, mais surtout leur conviction obstinée pour une idéologie meurtrière, fondée sur un Islam dévoyé. Esclavage sexuel des captives de religion yézidie, haine mortelle des musulmans chiites, croyance aux djinns maléfiques sont autant de thèmes récurrents chez ces ex-guerriers fanatisés et nullement repentants. Dans un montage fluide, la réalisatrice insère des scènes du quotidien des Kurdes de la Syrie, brossant un portrait déchirant d'un peuple souffrant et toujours aux abois. Cela se traduit notamment par des images d'incendies de puits de pétrole aussi effrayantes que majestueuses et des plans aériens d'une beauté sidérante.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3