Go to main content
6

Les Nouvelles aventures de Gulliver (Gulliver Returns)

Ukr. 2021. Film d'animation de Ilya Maksimov . Un jeune aventurier chétif se porte à la rescousse des habitants d'un petit royaume, assiégés par la puissante armée de leur ennemi de longue date. Aventures peu convaincantes, vaguement inspirées par l'oeuvre de Jonathan Swift. Récit générique prétexte à un appel à la résistance face au géant russe. Animation modeste. Chansons passe-partout. (sortie en salle: 29 juillet 2022)

6

Les Nouvelles aventures de Gulliver (Gulliver Returns)

Ukr. 2021. Film d'animation de Ilya Maksimov .

Un jeune aventurier chétif se porte à la rescousse des habitants d'un petit royaume, assiégés par la puissante armée de leur ennemi de longue date. Aventures peu convaincantes, vaguement inspirées par l'oeuvre de Jonathan Swift. Récit générique prétexte à un appel à la résistance face au géant russe. Animation modeste. Chansons passe-partout. (sortie en salle: 29 juillet 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Pays :
Distributeur :
TVA-Films
Gulliver est rappelé par les habitants de Lilliput, 40 ans après les avoir extirpés des griffes de leur ennemi juré, le sinistre généralissime Blefuscu. Dans son enthousiasme, l’exubérant et omnipotent roi lilliputien a cependant un peu menti sur la taille et les capacités physiques de leur sauveur. Tout le monde s’attend donc à voir revenir un géant à la force impressionnante. Mais lorsque Gulliver fait son apparition sous les traits d’un jeune homme chétif, il est accusé d’imposture. Malgré ses tentatives pour prouver que sa stature n’a rien à voir avec sa valeur, il est enfermé dans les geôles du palais. Blefuscu, qui a appris la nouvelle, regroupe ses armées et prépare l’assaut final. C’est sans compter sur le valeureux Gulliver qui, en échange du pardon royal, a promis de protéger les assiégés. Son avocate Marcy, son ami Freelock et sa fidèle petite souris combattront à ses côtés.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce film d’animation produit en Ukraine s’inspire vaguement du premier des quatre voyages du docteur Lemuel Gulliver, pour une vive dénonciation des dictatures et un vibrant appel à la résistance face au géant russe voisin. L’intention des deux scénaristes – l’un d’eux étant l’actuel président ukrainien – est tout à fait louable, mais le résultat est fort peu convaincant. Car au lieu de l’univers fantasque de l’oeuvre de Jonathan Swift et de sa vision satirique du monde moderne, on a droit aux exploits dénués de suspense et aux amours prévisibles d’un macho fanfaron et gaffeur avec sa copine féministe, courageuse et sûre d’elle. Les péripéties de ces héros sans personnalités distinctives n’offrent qu’un catalogage en règle de valeurs universelles ressassées – résilience, solidarité, foi dans ses valeurs et rejet des apparences. Absence de profondeur de champ, couleurs un peu fades et mouvements saccadés: l’animation par ordinateur s’avère, de surcroît, très modeste. Quelques ritournelles passe-partout tentent d’égayer l’exercice. En vain.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3