Goto main content
4

The Surrogate

É.-U. 2020. Drame social de Jeremy Hersh avec Jasmine Batchelor, Chris Perfetti, Sullivan Jones. La mère porteuse d'un couple gay refuse d'avorter après que le test de dépistage du syndrome de Down se soit révélé positif. Traitement nuancé d'enjeux éthiques et sociaux délicats. Récit parfois didactique, propulsé par les dialogues. Réalisation simple et discrète. Performance entière de J. Batchelor.

En attente de classement
4

The Surrogate (The Surrogate)

En attente de classement En attente de classement

É.-U. 2020. Drame social de Jeremy Hersh avec Jasmine Batchelor, Chris Perfetti, Sullivan Jones.

La mère porteuse d'un couple gay refuse d'avorter après que le test de dépistage du syndrome de Down se soit révélé positif. Traitement nuancé d'enjeux éthiques et sociaux délicats. Récit parfois didactique, propulsé par les dialogues. Réalisation simple et discrète. Performance entière de J. Batchelor.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Montage :
Webmestre au sein d'un organisme communautaire de Brooklyn, Jess a accepté d'agir comme mère porteuse pour le compte de Josh, son meilleur ami, et Aaron, l'époux avocat de ce dernier. Alors qu'elle est enceinte de douze semaines, la jeune Afro-Américaine apprend, en même temps que le couple, que le résultat du test de dépistage prénatal du syndrome de Down est positif. Sans se démonter, Jess organise une visite avec Josh et Aaron dans une école spécialisée pour enfants trisomiques. Sa rencontre avec Bridget, mère d'un garçon atteint par la maladie, la convainc que l'épreuve n'est pas insurmontable. Ce n'est hélas pas l'avis de Josh et Aaron. Déjà ostracisés en tant que couple gay interracial, les deux hommes considèrent l'aventure trop onéreuse et exigeante.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Tourné avec simplicité, sans esbroufe stylistique, ce premier long métrage de Jeremy Hersh se signale surtout par sa manière nuancée et touchante de traiter d'enjeux éthiques et sociaux éminemment délicats. L'eugénisme, le droit à l'égalité des chances, le discours pro-vie, le racisme, l'homophobie, les idéaux confrontés à la dure réalité et la rigidité idéologique sont autant de thèmes d'actualité développés au fil d'un récit bien construit, essentiellement propulsé par les dialogues. Et si l'auteur pèche à l'occasion par didactisme, il pose toujours les bonnes questions. La performance entière, pas toujours aimable, de Jasmine Batchelor, mérite également des éloges. Bref, ce coup d'essai de Hersh s'inscrit dans la veine du meilleur cinéma indépendant américain.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2019. Comédie de Sophie Letourneur avec Jonathan Cohen, Marina Foïs, Jacqueline Kakou. Classement: 13 ans +.

Une pianiste de concert tombe involontairement enceinte par la faute de son mari et agent qui, à 40 ans, s'est découvert un soudain désir de paternité. Arborant un ventre anormalement gros, l'artiste dépassée voit son conjoint vivre sa grossesse par procuration.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3