Goto main content
4

Chute libre (Falling)

Can. 2020. Drame psychologique de Viggo Mortensen avec Viggo Mortensen, Lance Henriksen, Sverrir Gudnason. Un pilote de ligne gay tente de convaincre son père, un vieillard homophobe et hargneux atteint de démence, de quitter sa ferme pour s'installer dans une résidence pour aînés. Confrontation père-fils douloureuse, en partie autobiographique. Flashbacks bien intégrés au récit. Climat lourd. Réalisation sensible, parfois poétique. V. Mortensen sobre. L. Henriksen magistral. (sortie en salle: 26 février 2021)

13 ans + (langage vulgaire)
4

Chute libre (Falling)

13 ans + (langage vulgaire) 13 ans + (langage vulgaire)

Can. 2020. Drame psychologique de Viggo Mortensen avec Viggo Mortensen, Lance Henriksen, Sverrir Gudnason.

Un pilote de ligne gay tente de convaincre son père, un vieillard homophobe et hargneux atteint de démence, de quitter sa ferme pour s'installer dans une résidence pour aînés. Confrontation père-fils douloureuse, en partie autobiographique. Flashbacks bien intégrés au récit. Climat lourd. Réalisation sensible, parfois poétique. V. Mortensen sobre. L. Henriksen magistral. (sortie en salle: 26 février 2021)

Après un énième incident dangereux causé par les pertes de mémoire et la démence sénile de son père Willis, qui habite seul dans la ferme familiale de l'État de New York, le pilote de ligne John Petersen l'accueille chez lui en Californie pour quelques jours. Le vieillard homophobe et raciste s'empresse de faire la vie dure à son fils, qui a épousé un infirmier chinois et adopté une petite fille d'origine hispanique. Invité chez sa fille Sarah, qui a fondé une famille dans un quartier près de chez John, Willis provoque tous les convives par ses propos salaces et injurieux. Inquiet pour le bien-être de son père, John tente de le convaincre de quitter sa ferme et les rudes hivers du nord du pays pour s'installer dans une résidence pour aînés, sous le chaud soleil californien.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Longtemps mûrie, cette première réalisation de l'acteur Viggo Mortensen (THE LORD OF THE RINGS, THE GREEN BOOK) prend la forme d'une douloureuse confrontation père-fils, qui serait en partie autobiographique. Intégrant avec fluidité les flashbacks dans son récit, Mortensen trace un portrait psychologique sévère mais lucide d'un patriarche autoritaire, peu doué pour le bonheur, dont les accès de colère répétitifs finissent par peser sur le spectateur. La réalisation sensible, parfois poétique, atteint presque la transcendance au tout dernier segment du film, rendu encore plus prenant par la trame musicale, signée par Mortensen. Jouant sobrement le rejeton bafoué, ce dernier laisse toute la place au magistral Lance Henriksen (ALIENS), qui tient enfin le rôle de sa carrière. À l'inverse, Laura Linney apparaît sous-employée en soeur cadette toujours au bord des larmes. Mortensen, qui a joué dans plusieurs films de David Cronenberg (A HISTORY OF VIOLENCE, EASTERN PROMISES, A DANGEROUS METHOD), a confié au cinéaste canadien le rôle d'un proctologue stoïque, qui ne s'en laisse pas imposer par son patient fielleux et indiscipliné.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Film d'animation de Joel Crawford. Classement: Général.

Les Crood, un clan préhistorique, font la rencontre des Betterman, plus évolués et vivant dans un site luxuriant. Reconnaissant un des leurs parmi ces étrangers mal dégrossis, les parents Betterman manoeuvrent afin de le séparer de sa compagne, au profit de leur fille.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3