Goto main content
4

Apprendre à t'aimer

Fr. 2020. Drame de Stéphanie Pillonca avec Ary Abittan, Julie de Bona, Youssef Hajdi. Apprenant que son bébé est trisomique, une jeune femme l'accepte sans réserve, contrairement à son conjoint sous le choc, qui refuse de s'en occuper. Téléfilm sensible, basé sur des faits vécus. Récit pédagogique, au traitement souvent mélodramatique. Réalisation empathique et efficace. Interprétation juste et émouvante.

En attente de classement
4

Apprendre à t'aimer (Apprendre à t'aimer)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2020. Drame de Stéphanie Pillonca avec Ary Abittan, Julie de Bona, Youssef Hajdi.

Apprenant que son bébé est trisomique, une jeune femme l'accepte sans réserve, contrairement à son conjoint sous le choc, qui refuse de s'en occuper. Téléfilm sensible, basé sur des faits vécus. Récit pédagogique, au traitement souvent mélodramatique. Réalisation empathique et efficace. Interprétation juste et émouvante.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Frank et Cécile attendent impatiemment leur premier enfant. Mais après l'accouchement, le médecin leur annonce que le bébé est trisomique, ce qui n'avait pas été détecté durant la grossesse. Alors que Cécile embrasse sans réserve la différence de sa fille, baptisée Sarah, Frank a beaucoup plus de mal à le faire, préférant s'investir chaque jour davantage dans sa carrière de prof d'arts martiaux. Ce n'est que lorsqu'il sentira son couple se fragiliser que le père tentera d'apprendre à aimer sa fille.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Le scénario a été construit à partir de témoignages de parents ayant vécu des expériences similaires. D'où, sans doute, les douloureux accents de vérité de ce téléfilm sensible. Toutefois, comme le suggère son titre, l'ensemble est quelque peu limité par son programme pédagogique et son traitement souvent mélodramatique. Reste que le récit est mis en scène avec empathie et efficacité par Stéphanie Pillonca, réalisatrice des documentaires JE MARCHERAI JUSQU'À LA MER, sur une jeune femme touchée par un "locked in syndrome", et LAISSEZ-MOI AIMER, sur une troupe de danseurs partiellement composée d'artistes handicapés. Si l'on peut regretter certaines lourdeurs scénaristiques - comme la tendance, bien américaine, à conclure le tout par une compétition sportive -, le film n'en demeure pas moins émouvant, grâce à la justesse des deux acteurs principaux, particulièrement convaincants dans des rôles très difficiles.

Texte : Georges Privet

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Film d'animation de Joel Crawford. Classement: Général.

Les Crood, un clan préhistorique, font la rencontre des Betterman, plus évolués et vivant dans un site luxuriant. Reconnaissant un des leurs parmi ces étrangers mal dégrossis, les parents Betterman manoeuvrent afin de le séparer de sa compagne, au profit de leur fille.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3