Goto main content
4

White Lie

Can. 2019. Drame de Calvin Thomas, Yonah Lewis avec Kacey Rohl, Amber Anderson, Martin Donovan. Une étudiante universitaire feint d'être atteinte du cancer dans le but d'amasser de l'argent au moyen d'une campagne de sociofinancement. Proposition simple et austère, encapsulant un immense malaise social. Scénario convaincant par intermittence. Mise en scène expressive. Bonne composition de K. Rohl.

En attente de classement
4

White Lie (White Lie)

En attente de classement En attente de classement

Can. 2019. Drame de Calvin Thomas, Yonah Lewis avec Kacey Rohl, Amber Anderson, Martin Donovan.

Une étudiante universitaire feint d'être atteinte du cancer dans le but d'amasser de l'argent au moyen d'une campagne de sociofinancement. Proposition simple et austère, encapsulant un immense malaise social. Scénario convaincant par intermittence. Mise en scène expressive. Bonne composition de K. Rohl.

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Musique :
Montage :
Une étudiante universitaire feint d'être atteinte du cancer dans le but d'amasser de l'argent au moyen d'une campagne de sociofinancement. Son mensonge, inoffensif au départ, atteint des proportions critiques lorsqu'elle se voit obligée de fournir son dossier médical à un comité chargé d'étudier son admissibilité à une bourse d'études. Sa spirale mensongère la force bientôt à trahir la confiance de son amoureuse et de ses proches. Son père, toutefois, n'est pas dupe de son manège.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Cette proposition de cinéma très directe, tournée à l'arraché dans les rues de Hamilton, encapsule un immense malaise social, autour de la notion de vérité et de mensonge à l'ère des réseaux sociaux. L'intrigue n'est pas convaincante à chaque instant et l'austérité de l'ensemble apparaît parfois forcée. Mais la grammaire cinématographique déployée par les auteurs est expressive, un mérite d'autant plus grand que le contexte de production est très modeste. WHITE LIE brille surtout par sa direction d'acteurs précise; avec sa composition constamment sur le fil, Kacey Rohl porte tout le film sur ses épaules. (Texte rédigé en septembre 2019, dans le cadre du Festival international du film de Toronto)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Can. 2019. Drame de Louise Archambault avec Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

Une octogénaire échappée de l'asile et une jeune photographe, à la recherche des survivants des grands feux qui ont autrefois embrasé la région, font irruption dans la vie de deux vieillards vivant en ermites sur les rives d'un lac sauvage.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3