Goto main content
4

Un Vrai Bonhomme

Fr. 2019. Comédie dramatique de Benjamin Parent avec Thomas Guy, Benjamin Voisin, Nils Othenin-Girard. Un adolescent sensible et mal dans sa peau s'en remet aux conseils avisés de son grand frère pour faciliter son intégration dans son nouveau lycée. Récit d'apprentissage touchant. Alternance classique de scènes dramatiques et de passages amusants. Thème du deuil abordé avec délicatesse. Réalisation adroite. Jeunes comédiens pleins d'aisance.

En attente de classement
4

Un Vrai Bonhomme (Un Vrai Bonhomme)

En attente de classement En attente de classement

Fr. 2019. Comédie dramatique de Benjamin Parent avec Thomas Guy, Benjamin Voisin, Nils Othenin-Girard.

Un adolescent sensible et mal dans sa peau s'en remet aux conseils avisés de son grand frère pour faciliter son intégration dans son nouveau lycée. Récit d'apprentissage touchant. Alternance classique de scènes dramatiques et de passages amusants. Thème du deuil abordé avec délicatesse. Réalisation adroite. Jeunes comédiens pleins d'aisance.

Tom, 17 ans, doit intégrer une nouvelle école en cours d'année scolaire. Mal dans sa peau, l'adolescent réservé s'en remet aux conseils avisés de Léo, son grand frère, qui est tout son contraire: sportif, extraverti, à l'aise avec les filles et prêt à en découdre pour s'imposer. Dès son arrivée, Tom sympathise avec Jean-Baptiste dit JB, un "boloss" selon Léo, c'est-à-dire un élève avec qui il ne faut pas "chiller" si on veut être cool. Mais JB est aussi le demi-frère de la belle Clarisse, une camarade de classe qui a tapé dans l'oeil de Tom. Même s'il pense que son petit frère n'a aucune chance avec la jeune fille, Léo répond toujours présent pour l'encourager et le soutenir. Seul problème, il est mort deux ans plus tôt dans un accident de voiture...

L’AVIS DE MEDIAFILM

Après un passage remarqué par la publicité, le court métrage ("Ce n'est pas un film de cow-boys") et la télévision (la série pour ados "Les Grands"), Benjamin Parent explore avec un certain succès un nouveau territoire, le long métrage de fiction. Bien qu'un peu convenu, son récit d'apprentissage s'avère touchant sans être larmoyant. Ainsi, la relation, forte, entre les deux frères se révèle juste et inspirante, sans jamais prêter à ricanements. Au détour d'une scène dramatique ou d'un passage amusant, Parent aborde avec délicatesse les thèmes du deuil ou de l'intimidation. En revanche, les séquences impliquant les parents sont moins convaincantes, notamment celles où il est question de la préférence - inavouée - du père pour son fils disparu. Adroite, la réalisation réussit à nous faire croire à la présence invisible de ce dernier, incarné avec assurance par Benjamin Voisin. Au point de voler la vedette à Thomas Guy, pourtant crédible dans le rôle d'un adolescent meurtri en phase de reconstruction. (Texte rédigé en novembre 2020, dans le cadre du Festival Cinémania)

Texte : Olivier Lefébure

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Comédie d'horreur de Christopher Landon avec Kathryn Newton, Vince Vaughn, Celeste O’Connor. Classement: 13 ans + (violence, horreur).

Armé d'un couteau rituel aztèque, qu'il a volé la veille, un tueur en série masqué s'en prend à une adolescente, qu'il blesse sans la tuer. Aussitôt, l'assassin est magiquement transporté dans le corps de sa proie, et vice versa.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3