Go to main content
5

Persian Lessons

Rus. 2019. Drame de Vadim Perelman avec Nahuel Pérez Biscayart, Lars Eidinger, Jonas Nay. Dans un camp de travail en Allemagne, un prisonnier juif se faisant passer pour perse a la charge d'enseigner à un officier les rudiments du fârsi, une langue qu'il ne connaît pas. Écriture fertile en références et motifs littéraires. Point de vue manquant de précision. Jeu un peu forcé de la distribution allemande. Composition plus retenue de N. Pérez Biscayart. (sortie prévue: 1 mars 2022)

En attente de classement
5

Persian Lessons (Persian Lessons)

En attente de classement En attente de classement

Rus. 2019. Drame de Vadim Perelman avec Nahuel Pérez Biscayart, Lars Eidinger, Jonas Nay.

Dans un camp de travail en Allemagne, un prisonnier juif se faisant passer pour perse a la charge d'enseigner à un officier les rudiments du fârsi, une langue qu'il ne connaît pas. Écriture fertile en références et motifs littéraires. Point de vue manquant de précision. Jeu un peu forcé de la distribution allemande. Composition plus retenue de N. Pérez Biscayart. (sortie prévue: 1 mars 2022)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Scénario :
Photographie :
Pays :
Distributeur :
Métropole Films Distribution
1942. À bord d'un convoi de prisonniers juifs, Gilles, un jeune Belge, échappe à la mort grâce à un livre qu'il transporte avec lui, et qui laisse penser qu'il est perse. Envoyé dans un camp de travail en Allemagne, il est mis au service du commandant en charge des cuisines. Celui-ci souhaite apprendre le fârsi et somme son aide-cuisinier de lui enseigner de nouveaux mots à tous les soirs. Se faisant appeler Reza mais ne parlant pas du tout le fârsi, Gilles invente des mots, qu'il enseigne au commandant. Tous les soirs, d'autres faux mots s'joutent et corsent l'épreuve de mémorisation. Parallèlement, dans le camp, les convois vont et viennent, transportant une main d'oeuvre qui, une fois vidée de toute sa force de travail, est renvoyée par train vers la Pologne. Par sa ruse, et sa chance, Gilles échappe à tous les pièges qui lui sont tendus par un caporal, bien déterminé à prouver qu'il n'est pas celui qu'il prétend.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Il y a du AU NOM DE TOUS LES MIENS et du SCHINDLER'S LIST dans cette variation par Vadim Perelman (HOUSE OF SAND AND FOG) sur un thème de survie extrême sous la Shoah, abordé également dans LA VITA E BELLA. Va pour les références immédiates. Car au plan de l'écriture, PERSIAN LESSONS emprunte davantage aux "Mille et une nuits", le héros devant s'affranchir à tous les soirs d'une corvée de mensonge, sous peine d'y laisser sa vie. En résumé, le matériau est plutôt riche. L'exécution n'est pas toujours à la hauteur. Le point de vue du cinéaste et sa description de la vie à l'intérieur du camp de travail manquent de précision. L'interprétation des nazis apparaît souvent caricaturale et naïve. En revanche, la composition de Nahuel Pérez Biscayart (AU REVOIR, LÀ-HAUT, 120 BATTEMENTS PAR MINUTE) est beaucoup plus raffinée et retenue. Ces niveaux de jeu discordants font en sorte que la magie du cinéma (faire croire) opère uniquement par intermittence. (Texte rédigé en février 2020, dans le cadre du Festival de Berlin)

Texte : Martin Bilodeau

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Fr. 2022. Drame de Frédéric Tellier avec Gilles Lellouche, Pierre Niney, Emmanuelle Bercot. Classement: .

En France, un avocat spécialisé en droit environnemental et une militante écologiste se battent chacun de leur côté pour faire interdire un pesticide mortel, dont les avantages économiques sont âprement défendues par un lobbyiste influent.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3