Aller au contenu principal
4

Papicha

Qat. 2019. Drame de Mounia Meddour avec Lyna Khoudri, Shirine Boutella, Amira Hilda Douaouda. En Algérie, dans les années 1990, une étudiante défie les militants islamistes en organisant un défilé de mode dans l'enceinte de son université. Percutante dénonciation de l'intégrisme, inspirée de faits réels. Touchante ode à l'amitié féminine. Récit parfois manipulateur. Réalisation expressive et vivante. L. Khoudri attachante et juste. (sortie en salle: 31 janvier 2020)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Papicha (Papicha)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Qat. 2019. Drame de Mounia Meddour avec Lyna Khoudri, Shirine Boutella, Amira Hilda Douaouda.

En Algérie, dans les années 1990, une étudiante défie les militants islamistes en organisant un défilé de mode dans l'enceinte de son université. Percutante dénonciation de l'intégrisme, inspirée de faits réels. Touchante ode à l'amitié féminine. Récit parfois manipulateur. Réalisation expressive et vivante. L. Khoudri attachante et juste. (sortie en salle: 31 janvier 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Musique :
Montage :
Dans les années 1990, Nedjma, inscrite en études françaises à l'université d'Alger, confectionne des robes, qu'elle vend clandestinement aux "papichas" (jolies filles) dans les boîtes de nuit de la ville, avec l'aide de sa meilleure amie Wassila. Quand sa soeur journaliste est tuée par une militante islamiste devant la maison de leur mère, l'étudiante pose un geste de résistance, lourd de conséquences: organiser dans l'enceinte du campus un défilé de mode, mariant traditionalisme et modernité.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Au menu de ce premier long métrage de fiction de Mounia Meddour: une percutante dénonciation de l'intégrisme, sur fond de touchante ode à l'amitié féminine. Librement inspiré de faits réels, le récit émeut et ébranle, malgré une mise en contexte historique sommaire et certains problèmes d'écriture. Ainsi, les amoureux respectifs de Nedjma et Wassila sont taillés d'un bloc, sans nuance, uniquement pour faire passer les messages de la cinéaste. Par ailleurs, un dénouement-choc, inventé par les scénaristes, apparaît trop manipulateur pour convaincre. Meddour possède néanmoins un réel talent pour la composition d'images et imprime à son film un rythme soutenu. Avec fougue et justesse, l'attachante Lyna Khoudri domine aisément la distribution. (Texte rédigé en novembre 2019, dans le cadre du festival Cinemania)

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame musical de Steven Spielberg avec Ansel Elgort, Rachel Zegler, Rita Moreno. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).

À la fin des années 1950, dans le West Side de New York, un ancien chef de gang blanc tombe amoureux de la soeur du chef d'un clan rival, composé d'immigrés portoricains.

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3