Goto main content
4

Les Nôtres

Can. 2019. Drame de Jeanne Leblanc avec Émilie Bierre, Marianne Farley, Judith Baribeau. Une fille de treize ans, qui refuse de révéler le nom du père de l'enfant qu'elle porte, déclenche une crise dans sa petite ville, déjà éprouvée par un drame collectif. Récit perturbant, dénonçant le racisme ordinaire et l'hypocrisie sociale. Quelques raccourcis et invraisemblances. Réalisation sensible et attentive. É. Bierre excellente. (sortie en salle: 13 March 2020)

Général (déconseillé aux jeunes enfants)
4

Les Nôtres (Les Nôtres)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)

Can. 2019. Drame de Jeanne Leblanc avec Émilie Bierre, Marianne Farley, Judith Baribeau.

Une fille de treize ans, qui refuse de révéler le nom du père de l'enfant qu'elle porte, déclenche une crise dans sa petite ville, déjà éprouvée par un drame collectif. Récit perturbant, dénonçant le racisme ordinaire et l'hypocrisie sociale. Quelques raccourcis et invraisemblances. Réalisation sensible et attentive. É. Bierre excellente. (sortie en salle: 13 March 2020)

Genre :
Année :
Durée :
Réalisation :
Photographie :
Montage :
Magalie, 13 ans, refuse de révéler le nom du père de l'enfant qu'elle porte. Du coup, elle déclenche une crise à Sainte-Adeline. Très vite, les soupçons se portent sur Manu, un adolescent d'origine mexicaine, en famille d'accueil avec son frère cadet chez le maire de la petite municipalité. Déjà éprouvée par la perte de son mari, survenue cinq ans auparavant lors d'un éboulement qui a causé d'autres morts dans la communauté, Isabelle, la mère de Magalie, s'efforce, en vain, de recueillir ses confidences. Appelé sur les lieux, un travailleur social aura peut-être plus de succès.

L’AVIS DE MEDIAFILM

La morale n'est pas sauve et des crimes graves demeurent impunis dans ce perturbant deuxième long métrage de Jeanne Leblanc (ISLA BLANCA). Certaines communautés québécoises tissées un peu trop serré en prennent du reste pour leur rhume, alors que sont dénoncés le racisme ordinaire, le tribunal populaire et l'hypocrisie au nom des apparences. Coécrit par Judith Baribeau (la mère mourante de ISLA BLANCA), qui défend ici avec aplomb et sensibilité le rôle de l'épouse du maire, le scénario est généralement solide, hormis quelques petits raccourcis et invraisemblances. À son meilleur dans un style de jeu mutique et allusif depuis CATIMINI de Nathalie Saint-Pierre, Émilie Bierre est excellente en agnelle sacrifiée et torturée par un secret inavouable. La réalisation sensible et attentive épouse les états d'âme et hésitations de cette vulnérable antihéroïne.

Texte : Louis-Paul Rioux

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

Arg. 2018. Drame de Benjamin Naishtat avec Dario Grandinetti, Andrea Frigerio, Alfredo Castro. Classement: En attente de classement.

Dans une Argentine politiquement instable, la vie quotidienne sans histoire d'un avocat, père de famille bourgeois, se met à vaciller après une altercation remarquée avec un client agressif dans un restaurant.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3