Goto main content
3

La Nuit venue

Fr. 2019. Drame de moeurs de Frédéric Farrucci avec Guang Huo, Camelia Jordana, Tien Shue. À Paris, un immigrant clandestin travaillant comme chauffeur pour la pègre chinoise rencontre une stripteaseuse solitaire qui partage ses rêves d'évasion. Film noir efficace, campé dans un milieu interlope très rarement évoqué. Récit glauque et prenant, bien que parfois prévisible. Réalisation léchée. Très solides interprètes. (sortie en salle: 26 février 2021)

13 ans +
3

La Nuit venue (La Nuit venue)

13 ans + 13 ans +

Fr. 2019. Drame de moeurs de Frédéric Farrucci avec Guang Huo, Camelia Jordana, Tien Shue.

À Paris, un immigrant clandestin travaillant comme chauffeur pour la pègre chinoise rencontre une stripteaseuse solitaire qui partage ses rêves d'évasion. Film noir efficace, campé dans un milieu interlope très rarement évoqué. Récit glauque et prenant, bien que parfois prévisible. Réalisation léchée. Très solides interprètes. (sortie en salle: 26 février 2021)

Dans trois semaines, Jin, ancien DJ pékinois vivant clandestinement à Paris, aura fini de rembourser sa dette envers le patron de la pègre chinoise qui l'a aidé à s'établir en France, et qui le fait travailler comme chauffeur de maître. Parallèlement, le jeune homme se consacre à la musique électronique, une activité qui lui rappelle son passé heureux et lui fait oublier le climat de violence dans lequel baigne son quotidien. Intriguée par le jeune clandestin, transportée par ses compositions, Naomi, stripteaseuse solitaire, fait de lui son chauffeur exclusif. Au fil de leurs rencontres, les deux oiseaux de nuit se rapprochent et se laissent guider par leurs rêves de jours meilleurs.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Ce premier long métrage de Frédéric Farrucci puise sa force et son originalité dans sa description réaliste d'un milieu interlope très rarement évoqué au cinéma. Et ce, en reprenant à son compte les principaux attributs du film noir hollywoodien, notamment le destin tragique de héros soumis à un Mal omnipotent. Une lueur d'humanité parvient cependant à jaillir de cette nuit noire et sans espoir, à travers les expériences de voisins immigrés du protagoniste qui, avec une belle solidarité, tentent aussi de s'en sortir, en marge de la société. Exception faite de quelques passages prévisibles, le suspense captivant ménage plusieurs temps forts et rebondissements adroits. Bien dessinés, les personnages prennent forme grâce au charisme du mutique et ténébreux Guang Huo (aperçu dans 100 KILOS D'ÉTOILES) et de Camélia Jordana (LES CHOSES QU'ON DIT, LES CHOSES QU'ON FAIT), épatante en vamp envoûtante et épuisée. La réalisation léchée, sans effets de manche, la direction photo évocatrice et la trame sonore atmosphérique complètent un tableau fort positif. (Texte rédigé en novembre 2020, dans le cadre du Festival Cinémania)

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

É.-U. 2020. Drame de Chloé Zhao avec Frances McDormand, David Strathairn, Linda May. Classement: En attente de classement.

Au chômage depuis la fermeture de sa ville minière du Nevada, une veuve sexagénaire adopte un mode de vie nomade, en parcourant le pays à bord de sa camionnette et en trouvant de petits boulots temporaires à chacune de ses haltes.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3