Goto main content
4

Poursuite de sang-froid (Cold Pursuit)

G.-B. 2019. Thriller de Hans Petter Moland avec Liam Neeson, Tom Bateman, Laura Dern. Le conducteur de chasse-neige d'une station de ski huppée du Colorado s'emploie à venger son fils unique, assassiné par un puissant cartel de drogue opérant dans la région. Remake américain d'un film du même réalisateur. Apologie de l'autojustice violente et cynique. Humour noir jouissif. Superbes images. Réalisation nerveuse. L. Neeson efficace. (sortie en salle: 8 février 2019)

13 ans + (violence)
4

Poursuite de sang-froid (Cold Pursuit)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)

G.-B. 2019. Thriller de Hans Petter Moland avec Liam Neeson, Tom Bateman, Laura Dern.

Le conducteur de chasse-neige d'une station de ski huppée du Colorado s'emploie à venger son fils unique, assassiné par un puissant cartel de drogue opérant dans la région. Remake américain d'un film du même réalisateur. Apologie de l'autojustice violente et cynique. Humour noir jouissif. Superbes images. Réalisation nerveuse. L. Neeson efficace. (sortie en salle: 8 février 2019)

Dans la petite station de ski huppée de Kehoe, au Colorado, Nels Coxman occupe une place de choix. Nommé citoyen de l'année, le consciencieux conducteur de chasse-neige est en effet le garant de la fluidité de la circulation des nombreux touristes. Sa vie jusque-là paisible bascule cependant le jour où il apprend la mort subite de son fils unique, par surdose d'héroïne. Ne croyant pas aux conclusions hâtives du coroner, Nels mène sa propre enquête. Il découvre alors rapidement que son garçon a été assassiné par les membres d'un puissant cartel de drogue de Denver, dirigé par le sinistre et violent Viking, playboy et père négligent en instance de divorce, obnubilé par la nourriture bio. Nels n'a plus rien à perdre. Après le départ de sa femme, qui lui reproche de n'avoir pas su prévenir le drame, il se lance à la poursuite des criminels, bien décidé à ne pas faire de quartier.

L’AVIS DE MEDIAFILM

Avec cette transposition en sol américain de son IN ORDER OF DISAPPEARANCE (inédit en salle au Québec), le Norvégien Hans Petter Moland garde intact l'esprit si particulier qui animait ce récit de vengeance cinglant, remarqué à la Berlinale et primé à Fantasia en 2014. À savoir, une apologie de l'autojustice enrobée d'un humour noir jouissif et de nombreuses références au cinéma de genre (TOP GUN, FARGO, DUEL, entre autres). Hormis un développement singulier impliquant les Premières Nations, le récit demeure très similaire, bien qu'il gagne en cynisme et en violence ce qu'il perd en subtilité. La conception visuelle et la direction photo - postes occupés par les mêmes techniciens que dans le film original - mettent parfaitement en valeur les magnifiques décors enneigés et la mise en scène nerveuse ne souffre aucun temps mort. Au sein d'une distribution sans accrocs, Liam Neeson (plus en mode TAKEN que SCHINDLER'S LIST) compose avec efficacité un paternel héroïque et déterminé.

Texte : Charles-Henri Ramond

L'infolettre de Mediafilm

Inscription bulletin Mediafilm - merci
Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!
Le film de la semaine

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Classement: Général.

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

mediafilm_plus_reg_450.png

CONTACTEZ-NOUS

1340, boulevard St-Joseph Est, Montréal
Québec (Canada) H2J 1M3